Les mécanismes moléculaires gouvernant l'activité anti-inflammatoire de GILZ

par Lola Vigouroux

Projet de thèse en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Véronique Godot.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de SVS - Sciences de la Vie et de la Santé , en partenariat avec IMRB - Institut Mondor de Recherche Biomédicale (laboratoire) et de Eq 16 - Physiopathologie et immunothérapies dans l'infection VIH (equipe de recherche) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    La protéine GILZ (Glucocorticoid-Induced Leucine Zipper) a été découverte en 1997 dans des thymocytes murins traités par des glucocorticoïdes (Riccardi C. et Al, Immunity). Elle est exprimée dans la majorité des cellules hématopoïétique et est impliquée l'homéostasie cellulaire et la régulation du système immunitaire. Mon équipe a montré que GILZ contrôle le profil anti-inflammatoire des monocytes/macrophages (M/M) et que l'expression de GILZ était anormalement faible dans les monocytes de patients en choc septique caractérisés par une réponse inflammatoire systémique excessive. Différents mécanismes moléculaires de GILZ ont été décrits selon les types cellulaires et/ou l'espèce étudiée. Dans les lymphocytes T murins, il a été montré que GILZ inhibait les facteurs de transcriptions NF-kB et AP-1 et les protéines de la voie de signalisation MAPK en interagissant directement avec p-65, c-Jun, c-fos, raf et ras. Des données plus récentes obtenues dans les cellules endothéliales humaines ont révélé que la surexpression de GILZ empêchait la fixation de NF-kB sur ses séquences cibles de l'ADN et inhibait donc son activité sans toutefois interagir avec. Dans les années à venir, un des enjeux majeur sera de compléter la liste des intéractants de GILZ et de déterminer leurs contributions dans les effets biologiques de la protéine afin d'élucider les mécanismes impliqués dans les fonctions immunorégulatrices de GILZ. Dans ce contexte mon projet est de : 1) Confirmer les intéractants préalablement identifiés par double hybride et MS/MS (1ère année de thèse) dans les cellules THP-1. 2) Caractériser les effets de GILZ sur NF-kB dans les cellules THP-1 o Effet sur la translocation nucléaire de NF-kB, son export, ses partenaires o Effet sur la signalisation en amont de NF-kB selon les partenaires identifiés dans l'intéractome de GILZ o Effet sur la transcription/répression des gènes contrôlés par NF-kB selon les partenaires identifiés dans l'intéractome de GILZ. 3) Détermination de la contribution des partenaires identifiés dans la partie 2 du projet dans les effets anti-inflammatoires de GILZ dans les monocytes de sujets sains. 4) Modulation des partenaires identifiés dans la partie 2 du projet dans les monocytes de patients en choc septique traités ou non par glucocorticoides.

  • Titre traduit

    Molecular mechanisms that govern GILZ anti-inflammatory activities


  • Résumé

    .