Restauration = Création Généalogie d'un écart

par Bérénice Gaussuin

Projet de thèse en Architecture

Sous la direction de Dominique Rouillard.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de VTT - Ville, Transports et Territoires , en partenariat avec LIAT - Laboratoire Infrastructure, Architecture, Territoire (laboratoire) depuis le 26-06-2015 .


  • Résumé

    Partant du constat d'une dichotomie entre la restauration et la création dans la pratique des architectes, il s'agit d'explorer ces notions au XIXe siècle et en particulier dans l'œuvre d'Eugène Viollet-le-Duc. Personnage fort dans un contexte de solidification de l'idée de patrimoine, Viollet-le-Duc est un architecte et théoricien qui semble ne pas distinguer ces deux notions. Dans son œuvre théorique, la notion de restauration est profondément liée à la création architecturale. Cependant, en théorisant dans son article "Restauration" du Dictionnaire raisonné de l'architecture Française du XIe au XVIe siècle, Viollet-le-Duc semble faire glisser la théorie et la pratique dans un nouveau paradigme.

  • Titre traduit

    Restauration = Creation Genealogy of a gap


  • Résumé

    From the report of a dichotomy between restoration and creation in achitects's practice, we want to question these notions in Eugène Viollet-le-Duc's work. Strong character in a context of solidification of the idea of heritage, Viollet-le-Duc is an architect and a theorist who seems not to distinguish these two notions. In its theoretical work, restoration is deeply connected to the architectural creation. However, by theorizing in his article "Restauration" of the Dictionnaire raisonné de l'architecture Française du XIe au XVIe siècle, Viollet-le-Duc seems to make a changeover of theory and practice in a new paradigm.