Rôle de l'hypoxia-inducible factor-1 dans la susceptibilité myocardique à l'ischémie-reperfusion induite par l'hypoxie intermittente

par Sophie Moulin

Thèse de doctorat en Physiologie-Physiopathogies-Pharmacologie

Sous la direction de Diane Godin-ribuot (edcsv) et de Elise Belaïdi-corsat.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Chimie et Sciences du Vivant , en partenariat avec Hypoxie et Physiopathologie cardiovasculaire et respiratoire (laboratoire) .


  • Résumé

    Le syndrome d'apnées obstructives du sommeil (SAOS) est un problème de santé publique majeur qui est considéré comme un facteur indépendant de risque de survenue d'un infarctus du myocarde (IM). Les altérations cardiovasculaires associées au SAOS sont principalement dues à l'hypoxie intermittente (HI) chronique. En particulier, l'HI induit l'activation du facteur de transcription hypoxia-inducible factor-1 (HIF-1), susceptible d'être impliqué dans la vulnérabilité accrue du myocarde à l'ischémie-reperfusion. L'objectif de cette thèse était d'étudier le rôle de HIF-1 dans les mécanismes induits par l'HI et impliqués dans l'augmentation de la taille de l'infarctus suite à une ischémie-reperfusion. Ces travaux ont mis en évidence deux nouveaux effets délétères de l'HI, à savoir l'induction d'un stress du réticulum endoplasmique (RE) et d'altérations mitochondriales. A travers, l'inhibition génétique et/ou pharmacologique de HIF-1, nous avons montré que HIF-1 apparaît comme un acteur primordial dans l'ensemble des mécanismes délétères de l'HI, incluant ceux découverts lors de cette thèse. De plus, HIF-1 joue un rôle majeur dans l'augmentation de la taille de l'IM induite par l'HI chronique. Parallèlement, son activation myocardique est corrélée à l'index d'apnées-hypopnées chez des patients apnéiques atteints d'une maladie coronarienne (comparativement aux non-apnéiques). Par conséquent, l'activation de HIF-1 pourrait être utilisée comme marqueur diagnostic du SAOS chez les patients à risque cardiovasculaire. HIF-1 pourrait également représenter une cible pour le développement de nouvelles thérapies complémentaires ou substitutives aux traitements actuels.

  • Titre traduit

    Role of hypoxia-inducible factor-1 in myocardial susceptibility to ischemia-reperfusion induced by intermittent hypoxia


  • Résumé

    Obstructive sleep apnea syndrome (OSAS) is a major public health problem that is considered an independent risk factor for the occurrence of myocardial infarction (MI). The cardiovascular alterations associated with OSA are mainly due to the chronic intermittent hypoxia (IH). In particular, activation by IH, the hypoxia-inducible factor-1 (HIF-1) transcription factor likely contributes to enhance myocardial vulnerability to ischemia-reperfusion injury. The aim of this thesis was to study the role of HIF-1 in the mechanisms involved in the increase in MI induced by chronic IH. This work has highlighted two new deleterious consequences of IH exposure, namely endoplasmic reticulum (ER) stress and mitochondrial alterations. Through genetic and/or pharmacological inhibition of HIF-1, we have shown that HIF-1 appears to be a primordial actor in all the deleterious mechanisms of IH, including those discovered during this thesis. HIF-1 also appears to play a major role in the IH-induced increase in MI size. In parallel, its myocardial activation is correlated with the apnea-hypopnea index in apnoeic, compared to non-apnoeic, patients with coronary heart disease. Therefore, HIF-1 activation could serve as a diagnostic marker of OSA in patients with cardiovascular risk. HIF 1 could also be a target for new therapeutic approaches, in complement or replacement of standard treatments.