Détermination des voies de détoxication de l'oxygènepar approche omique chez Campylobacter JejuniBf une souche aérotolérante

par Ramila Rodrigues

Thèse de doctorat en Biologie médecine santé

Sous la direction de Jean-Michel Cappelier.


  • Résumé

    La campylobactériose est la première zoonose dans les pays développés avec une forte prévalence de Campylobacter jejuni. Bien que décrit comme une bactérie strictement microaérobie, une souche clinique de C. jejuni, appelée Bf, a été identifiée comme étant aérotolérante. Cette étude a eu pour objectif d'étudier les propriétés phénotypiques de Bf pour mieux comprendre son aérotolérance. Bf a été comparée à d'autres souches de C. jejuni pour sa croissance en aérobiose et microaérobiose. Les résultats ont montré que Bf pouvait se multiplier en aérobiose et présentait un meilleur taux de survie en présence d’agents oxydants. Les cellules exposées à un stress oxydant modifient leur morphologie ce qui a pu être mis en relation avec la modification de l’expression de mreB. Bf a également un effet protecteur en aérobiose sur d'autres souches de C. jejuni comme il a été démontré avec un meilleur taux de survie de NCTC 11168 en présence de Bf sans contact direct. Des analyses couplées de protéomique, transcriptomique et enzymatique ont permis de mettre en évidence un rôle important des enzymes impliqués dans la détoxication de l'oxygène avec une demande accrue en éléments carbonés et l'homéostasie du fer. Par ailleurs, les tests de virulence ont montré que Bf est l'une des souches les plus virulentes sur la lignée HT29 non enflammée et, contrairement aux autres souches, elle est la seule qui se comporte différemment sur des cellules épithéliales enflammées. Ce travail apporte de nouveaux éléments sur les capacités d'adaptation de C. jejuni contre des conditions d'oxygène néfastes ce qui pourrait expliquer la survie de C. jejuni le long de la chaîne de transformation des aliments.

  • Titre traduit

    Oxygen detoxification pathway by omic approach in Campylobacter jejuni Bf an aerotolerant strain


  • Résumé

    Campylobacteriosis is the most commonly reported zoonosis in the developed countries with a high prevalence of Campylobacter jejuni species. Although described as an obligate microaerobic microorganism, a clinical C. jejuni strain, so called Bf, was identified to be aerotolerant. This study aimed to decipher the phenotypic properties of strain Bf to better understand its aerotolerance feature. The strain Bf was compared to other C. jejuni strains for growth in aerobic and microaerobic conditions. The results indicated that C. jejuni Bf could multiply in aerobiosis and had a higher survival rate in presence of oxidative stress generating reagents. Furthermore, cells of C. jejuni Bf exposed to oxidative stress were altered in morphology which could be correlated with the expression of mreB gene. Bf had also a protective effect in aerobiosis on other C. jejuni strains as demonstrated by a better survival of NCTC 11168 in presence of Bf without any direct contact. Combined proteomic, transcriptomic and enzymatic analyses highlighted the important role of enzymes involved in sub-system of oxygen detoxification concomitantly with a higher carbon source demand through tricarboxylic acid cycle and iron homeostasis. In addition, virulence studies indicated that Bf was one of the most virulent strains on non-inflamed epithelial HT29 cells and, in contrast to other test strains, behaved differently regarding the inflammatory status of the cells. This work provides new insights of the adaptive capabilities of C. jejuni against detrimental oxygen conditions which could explain the survival of C. jejuni throughout the food processing chain.