Fonction scopique et investigation du réel anglo-caribéen dans l’oeuvre de caryl phillips

par Josiane Ranguin

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Chantal Zabus.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Université Paris 13 (établissement de préparation) depuis le 30-03-2015 .


  • Résumé

    Dans cette recherche intitulée « Fonction Scopique et Investigation du Réel Anglo-Caribéen dans l’OEuvre de Caryl Phillips », il s’agit de suivre le développement de l’oeuvre de Caryl Phillips qui se déploie à partir du sentiment d’extranéité né d’un sentiment de dissociation ressenti dès l’enfance. Les scènes fondatrices sont celles de la remise en cause par l’autorité visualisante de son appartenance à la nation en tant qu’Anglo- Caribéen, puis adolescent, de la découverte de l’antisémitisme et de la possibilité du génocide au coeur même de l’Europe. Elles sont suivies de l’apprentissage volontariste de la culture caribéenne durant ses années d’études à Oxford, de sa découverte de la littérature afro-américaine aux Etats-Unis, et d’un voyage à travers l’Europe en tant qu’Anglo-Caribéen, expériences qui vont fixer les trois pôles de la triade à partir de laquelle se déploie l’oeuvre de cet écrivain également dramaturge. La source de la pulsion d’écrire serait donc à trouver dans un sentiment de différence ontologique naissant de l’appréhension du soi essentiellement scopique, vécue comme anxiogène. Le sentiment d’extranéité trouve sa source dans la discrimination et l’angoisse d’appartenance qu’elle déclenche. Elle remet en cause le vécu en toute plénitude de l’être, et les bases de l’inclusion sociale de l’enfant et de l’adolescent. L’oeuvre se déploie de manière constructiviste et spiralée à partir de l’exploration des regards croisés que nous classerons selon cinq thématiques qui rassemblent les principaux fils de cet écheveau, éclairés par cinq films servant de contrepoint au discours de l’auteur. Une intention didactique existe au coeur de l’écriture de Caryl Phillips qui procède de la remédiation historique, et tente de faire voir au lecteur toute la complexité humaine sans volonté de jugement. Alors que l’esthétique fait épouser à la structure de ses écrits le bouleversement des vies diasporiques, et met à l’épreuve les capacités du lecteur à discerner le programme de création de chacun de ses ouvrages, le souci éthique de l’auteur est de redonner le droit de regard, le droit à la compassion, et le droit d’être compris à tous ceux et celles qui se voient nier le droit d’appartenir pleinement au monde qu’ils habitent.

  • Titre traduit

    The Searching Gaze and the Investigation of the Anglo-Caribean Reality in Caryl Phillips’s Writing.


  • Résumé

    The purpose of this work is to follow the development of Caryl Philips’s work from a feeling of unbelonging finding its root in the experience of being dissociated from his peers at an early age through systemic visualizing. Founding scenes show how the author as an Anglo-Caribbean child is denied his Englishness and how he discovers as a teenager the possibility of genocide at the heart of Europe. These experiences will be part of the foundation of his anxiety of belonging. A determined exploration of Caribbean culture, of African-American writing and an investigation of the European gaze on the Anglo-Caribbean person he is, will determine the three strands with which will be woven the increasing spiraling scope of his work.The writing impulse is then born out of an ingrained feeling of dissociation created by the alarming discriminating gaze which forfeits the inclusion of the Anglo-Caribbean child and questions the fulfillment of his human potential in all its plenitude. We will argue that the work develops along a constructivist and spiraling approach from an exploration of comparative views. Novels, plays and essays will be observed along five thematic lines which will start with a short analysis of five corresponding cinematographic works acting as a counterpoint to the author’s stance. There is a didactic intention in the writing which proceeds from historical remediation and aims at making the reader see the whole human complexity, encouraging the willing suspension of blaming. While aesthetic concerns model the structure of his works on the fractured lives he is exploring, and challenge the cognitive capability of the reader to discern the patterns of production of each of his works, the ethical demand evinced by Caryl Phillips’s work is to give the scrutiny right, the right to be understood, and the right to compassion back to those who see their right to fully belong to the world they inhabit denied.