Vieillissement actif et bénévolat : freins et leviers à la participation sociale des aînés : le cas de la Bourgogne/Franche-Comté

par Sunoogo Tabitha Lydie Oubda

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Jean-Philippe Viriot Durandal.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de École doctorale Humanités Nouvelles - Fernand Braudel (Lorraine) depuis le 18-11-2014 .


  • Résumé

    Notre sujet de recherche s’aligne sur les thématiques du REIACTIS (Réseaux d’Etudes Internationales sur l’Âge, la Citoyenneté et l’Intégration Socio-économique) c’est-à-dire : Comment les politiques publiques en matière de vieillissement au niveau mondial, européen, national et local prennent-elles en compte le développement de l’activité bénévole dans leurs stratégies d’intervention ? En quoi le développement de la participation associative parmi les retraités est-elle utilisé comme un levier d’action publique pour accompagner socialement les retraités, selon quels dispositifs, quels outils et quels moyens ? Comment situer les stratégies développées au plan local au regard de politiques nationales et européennes ? En effet cette association a pour vocation de rassembler les chercheurs en sciences sociales travaillant sur la double thématique du vieillissement et de la citoyenneté. Le réseau s’intéresse à ce titre au vieillissement au regard de l’intégration politique, sociale et économique des individus et des groupes sociaux auxquels ils appartiennent. Le sujet de recherche concerne l’axe un du PEIV (Projet d’Etude International sur le Vieillissement) et consiste à relever les représentations des aînés sur les freins et leviers à la participation sociale. L’objectif de cette recherche est d’arriver à lister, cartographier et classifier selon 4 niveaux à savoir individuel, organisationnel, environnemental et institutionnel les représentations des aînés sur les freins et leviers à la participation sociale des aînés.


  • Pas de résumé disponible.