Le Songe politique à Rome.

par Gaëlle Tirel

Projet de thèse en Langues et littératures anciennes

Sous la direction de Jean-Yves Boriaud.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de ALL - Arts, Lettres et Langues (Nantes) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    En Grèce et à Rome, politique et religio étaient toujours liées, et à ce titre la connaissance de l'avenir tenait une place importante dans la vie et l'organisation de la cité. Dans le monde latin, tout était prétexte à chercher les signes de la volonté divine et des événements à venir. L'oniromancie, c'est-à-dire la divination par l'étude des songes, faisait partie des moyens dont disposait le citoyen romain. Or, les historiens se sont souvent attachés à retranscrire l'activité onirique des hommes qui ont marqué le passé : on parle alors de "songes politiques" puisqu'ils touchent à la cité et à ses responsables (généraux, consuls, empereurs...)...


  • Pas de résumé disponible.