Penser la crise dans le périphérie. : les sciences sociales en Serbie et Croatie pendant la dissolution de Yougoslavie.

par Agustin Cosovschi

Projet de thèse en Histoire


Sous la direction de Claudio Ingelform et de Xavier Bougarel.

Thèses en préparation à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Universidad Nacional de San Martín , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 31-12-2014 .


  • Résumé

    La thèse propose un examen critique du monde des sciences sociales en Serbie et en Croatie durant la dissolution de la Yougoslavie, spécifiquement pendant la période 1990-1995. La recherche analyse la production intellectuelle des sciences sociales et les transformations des conditions de production scientifique dans le contexte de la dissolution de la fédération yougoslave. Pour cela, la thèse s'appuye sur des sources diverses : entre autres des revues scientifiques, livres et thèses de l'époque, mais aussi un ensemble d'entretiens en profondueur menés avec des chercheurs à Belgrade et à Zagreb et des matériaux complémentaires de presse et d'archive.

  • Titre traduit

    Thinking about the Crisis in the Periphery. : social Sciences in Serbia and Croatia During the Breakup of Yugoslavia.


  • Résumé

    The dissertation analyses critically the world of social sciences in Serbia and Croatia during the Yugoslav breakup, specifically during the years 1990-1995. The research analyzes the intellectual production of social sciences and the transformation of the conditions of scientifique production in the context of the disintegratio of the Yugoslav federation. The work draws from different sources, such as scientific journals, books and doctoral dissertations of the time, as well as a number of personal in-depth interviews with researchers in Belgrade and Zagreb, as well as complementary sources from the press and institutional archives.