Dynamique du marché du travail congolais en environnement de crise : une approche par l'informalité d'emploi segmetée

par Flavien Makiese ndoma

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Philippe Mehaut.

Thèses en préparation à Aix-Marseille , dans le cadre de Sciences Economiques et Gestion d'Aix Marseille (372) .


  • Résumé

    Cette thèse propose une analyse de l’emploi informel en RDC sous l’hypothèse d’une segmentation. Partant d’un questionnement qui se réfère aux conditions d’émergence et de prolifération d’emplois informels amplifiés par la crise structurelle que traverse ce pays, laquelle a détruit l’emploi formel, cette thèse réfute l’unicité de l’informel à l’intérieur du marché du travail de la RDC et analyse plutôt son hétérogénéité, en s’appuyant sur les analyses de Lautier (2004), Maloney (2004), Fields (2005) et Bacchetta et al (2009). Cette évidence a justifié la combinaison des théories de l’informalité et de la segmentation, suivie d’une exploitation de deux types de données mutuellement enrichissantes : les données quantitatives de l’enquête 1-2-3 et les données qualitatives collectées sur le terrain d’une activité spécifique : le marché des matériels d’occasion d’Europe, appelés « bilokos » en RDC. Les résultats de cette double exploitation ont permis de caractériser l’informalité d’emplois segmentée, notion forgée et mise en œuvre dans le cadre d’une analyse empirique de l’emploi informel reposant sur deux niveaux : les Caractéristiques de l’Activité (C.A.), et les Profils des Entrepreneurs (P.E.) représentant les variables explicatives d’analyses faites dans cette thèse. Les méthodes mixtes qualitative et quantitative utilisées dans cette thèse valident l’existence d’une segmentation en quatre types au sein des Unités de Production Informelles en RDC, selon plusieurs critères, dont le volume du chiffre d’affaires de leurs activités, en particulier.

  • Titre traduit

    DYNAMICS OF THE CONGOLESE LABOR MARKET IN THE CONTEXT OF CRISIS : A segmented employment informality approach


  • Résumé

    This thesis analyses informal employment in the DRC under the assumption of a segmentation. We start with a description of the underlying conditions explaining the emergence, and then spread of informal jobs, which is mainly driven by a structural crisis and the destruction of formal employment in the DRC. The thesis then proposes to reject the uniqueness of the informal sector within the DRC labor market and analyzes its heterogeneity, based on the analyzes of Lautier (2004), Maloney (2004), Fields (2005) and Bacchetta et al. (2009). The thesis therefore highlights the relevance of combining the theories of informality and of segmentation to analyse informal employment in DRC, and applies this framework to two mutually enriching datasets: the 1-2-3 survey, which is quantitative, and qualitative data that we collected in the field and focused on a specific activity: an emerging market for second-hand equipment coming from Europe and called "bilokos" in DRC. The results from these two types of data allow to characterize what we call “the informality of segmented jobs”, a concept that we empirically apply with two levels of analysis: the Characteristics of the informal Activity (C.A.)., and the Profiles of the informal Entrepreneurs (P.E.). Mixed qualitative and quantitative methods allow us to characterize a segmentation in Informal Production Units along four types ranging from lower income to higher income.