Le Statut du documentaire dans le processus d'institutionnalisation du cinéma en France entre 1915 et 1932

par Stéphane Pichelin

Projet de thèse en Cinéma

Sous la direction de Laurent Le Forestier et de Gilles Mouëllic.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, Lettres, Langues (Rennes) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    Depuis une trentaine d'années, un paradigme s'impose en histoire du cinéma, selon lequel il faut distinguer entre deux périodes : celle du cinématographe-attraction des débuts et celle du cinéma institutionnel tel que nous le connaissons, la balance entre les deux s'amorçant dès 1908 et s'opérant dans le courant des années 1910. Or ces dates sont également celles de l'apparition du mot « documentaire » dans la littérature française sur le cinéma, d'abord sous une forme adjectivale, puis comme substantif autour de 1915. Par la suite, de la fin de la Première Guerre Mondiale à 1930, le documentaire a occupé une place majeure dans les débats sur le cinéma nouvellement éclos. La naissance de la catégorie documentaire apparaît donc comme un moment important du processus d'institutionnalisation du cinéma. Le présent sujet de thèse propose d'aborder l'étude de ce moment selon deux axes. Le premier ressort de l'histoire des discours. Il faudra déterminer où et comment naît cette catégorie : dans quel type de publications, à quel sujet, à quel rythme, sous quelle plume et dans quel contexte social. Et il faudra aussi déterminer la fonction, ou les fonctions, de cette catégorie à son apparition : fonction industrielle, fonction spectatorielle, foction politique, fonction théorique. Mais dans le même temps, et selon un second axe, il faudra aussi interroger le documentaire comme pratique et analyser les variations de son esthétique, les métamorphoses des signes qui le font reconnaître comme documentaire, et l'accueil réservé à ses différentes formes. Et il faudra enfin voir, d'un axe à l'autre, quelles synthèses sont possibles, qui permettent de donner, de l'apparition du documentaire, un visage historique cohérent.


  • Pas de résumé disponible.