Parcours Initiatiques et Création Artistique à Travers le Mythe d'Hiram dans Consuelo et Voyage en Orient.

par Besma Nacer

Thèse de doctorat en Langues et litteratures francaises

Sous la direction de Anne-Simone Dufief.

Thèses en préparation à Angers , dans le cadre de École doctorale Arts, Lettres, Langues (Rennes) , en partenariat avec CIRPALL (Centre Interdisciplinaire de Recherche sur les Patrimoines en Lettres et Langues), Equipe de recherche (equipe de recherche) depuis le 05-11-2014 .


  • Résumé

    Aux coeurs des ouvrages Consuelo, La Comtesse de Rudolstadt et du Voyage en Orient se trouve un mythe fondateur, celui d’Hiram, référence maçonnique connue de George Sand et Gérard de Nerval. Ces derniers se sont appropriés l’histoire afin de produire des textes initiatiques où intrigue mystérieuse et trame romanesque se mêlent dans le but que leurs personnages, à travers de nombreux voyages et une quête identitaire, aboutissent à une création artistique. Dès lors, les récits prennent une tournure initiatique où la franc-maçonnerie est un modèle de renouveau. Elle orientera même la forme des romans en procurant aux héros des objectifs existentiels. Ainsi, George Sand et Gérard de Nerval promènent leurs lecteurs en Europe et en Orient. Consuelo et Gérard présentent une double quête : celle de l’amour et celle de la création. Néanmoins, ces deux notions s’avèrent incompatibles et les personnages doivent en sacrifier l’une d’elles.


  • Résumé

    At the heart of the books Consuelo, The Countess of Rudolstadt and Voyage en Orient is a founding myth, that of Hiram, Masonic reference well known of George Sand and Gerard de Nerval. They have appropriated the story to produce initiatory texts where mysterious plot and novelistic plot mingle in order that their characters, through many journeys and an identity quest, are lead to artistic creation. From then on, the stories take an initiatory turn where Freemasonry is a model of renewal. It will even guide the form of novels by providing heroes with existential goals. Thus, George Sand and Gerard de Nerval bring their readers in Europe and the East. Consuelo and Gerard present a double quest: that of love and that of creation. Nevertheless, these two concepts are incompatible and the characters must sacrifice one of them.