Une nouvelle réponse pénale face aux crimes sériels : le droit par le prisme de la psychologie, de l'enquête à la peine

par Jordi Gaignaire

Projet de thèse en Droit pénal

Sous la direction de Philippe Conte.

Thèses en préparation à Paris 2 , dans le cadre de École doctorale de droit privé (Paris) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    L'étude des fondements des crimes sériels, limités aux viols et meurtres en séries, particuliers quant à leurs fondements psychologiques, leurs caractéristiques et leur fréquence, aboutit à une réflexion sur le droit pénal et la procédure pénale afin d'y apporter, dans la mesure du possible, une réponse spécifique et adaptée Le sujet se découperait sur l'identification du problème des crimes sériels et de ses particularités par rapport aux auteurs et aux victimes. Ce cadre posé, la réflexion se porterait sur la réponse à apporter tant sur la formation des acteurs de la police judiciaire, des forces de l'ordre aux magistrats, que sur les modifications des règles et des méthodes de droit, au niveau de l'enquête, de la peine et éventuellement de l'après procès.


  • Pas de résumé disponible.