L’aide à distance confrontée aux technologies de communication en temps réel

par Alexandre Rouxel

Projet de thèse en Info-com

Sous la direction de Romain Huët.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    Ce début de décennie aura été marqué par l’expression d’une multitude de souffrances. Face à l’ensemble de ces malaises les institutions déploient aujourd’hui un ensemble de dispositifs sociotechniques afin de conjurer ces problèmes individuels. Les associations de prévention contre le suicide sont pionnières dans ce domaine. Cette recherche vise à éprouver les formes de la relation d’aide dès lors qu’elle est médiée par messagerie instantanée. En effet sur ces dispositifs de communication en temps réel la personne en situation de souffrance trouve un espace ou engager le dialogue avec un « écoutant » incliné à appliquer certaines normes. Cette rationalisation de l’activité d’écoute pose aujourd’hui problème, en particulier quand il s’agit de prendre en charge des individus identifier comme vivant une « situation de souffrance ». Le recours à la messagerie instantanée dans le cadre d’une relation d’aide nous intéresse tout particulièrement. Le dispositif technique conditionne en grande partie l’usage, et donne forme à une interaction spécifique. De plus l’usage de la messagerie instantanée n’est pas le seul attribut des associations d’écoute. En effet celles-ci entretiennent de nombreux points communs avec d’autres organisations utilisant également ce type de dispositif. Cette écoute des maux des individus recoupe sous plusieurs aspects les caractères d’une relation de service. Dès lors mener une première analyse au moyen des écrits retraçant les échanges entre « écoutant » et « écouté » permettra de comprendre concrètement les spécificités de cette gestion des souffrances à distance, et, dans une autre mesure, de définir les contours propres à ces services d’écoute.


  • Pas de résumé disponible.