Les agents de la divination dans les sanctuaires oraculaires du monde grec aux époques hellénistique et romaine

par Manfred Lesgourgues

Projet de thèse en Histoire et archéologie des mondes anciens

Sous la direction de Christel Müller.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent (Nanterre) depuis le 09-09-2014 .


  • Résumé

    Si l'historiographie s'est beaucoup intéressée aux méthodes divinatoires, paradoxalement les agents de la divination restent un élément assez mal étudié de l'Histoire de l'Antiquité grecque et dont les grandes figures, mythiques ou institutionnelles, cachent une pratique complexe et multiple. Notre thèse, dans la lignée des études de M. A. Flower et de S. Georgoudi pour la période classique, vise à redonner une silhouette à l'ensemble des agents formant la "chaîne oraculaire" (Georgoudi) à une époque où ils ont été peu étudiés, l'époque hellénistique et romaine. En effet, les distinctions faites par les philologues entre mantis, prophetes ou chresmologos semblent ne plus être opérantes à partir du IIIe siècle av. J.C. Il s'agirait donc de comprendre quelle ont pu être les évolutions de ces fonctions au sein de la pratique divinatoire, à une époque où la nouvelle extension de l'oikoumène influe sur les rapports au divin et où l'instabilité politique fait des oracles une gestion religieuse des risques essentielle. Loin de chercher à établir un modèle d'abstraction fonctionnelle d'un homo divinans (Beerden), il s'agit de donner un véritable contexte aux pratiques divinatoires grecques, tant du point de vue des espaces et temporalités construites par leurs agents dans des sanctuaires précis que par la recherche de la situation d'énonciation particulière que présuppose cette pratique inter-individuelle. Ainsi, en reconstituant le rituel oraculaire comme une pratique de groupe en suivant les options de la sociologie de la traduction, il s’agira de comprendre comment le rôle de chacun peut s’articuler suivant les fonctions de la communication afin d’aboutir à la production d’un savoir particulier, l’oracle.

  • Titre traduit

    Divination and its agents in the Greek oracular shrines, during the Hellenistic and Roman periods.


  • Pas de résumé disponible.