Mise en place et appropriation d'un dispositif d'apprentissage des langues médiatisé par les technologies au sein d'un MOOC : analyse didactique d'une recherche intervention

par Christelle Hoppe (Otchoumou)

Projet de thèse en Sciences du langage : linguistique et didactique des langues

Sous la direction de Gilles Forlot et de Patrice Pognan.

Thèses en préparation à Paris, INALCO , dans le cadre de École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    Cette thèse vise à analyser l'interaction des procédés d'enseignement et d'appropriation des langues dans un contexte formel et non-formel afin de déterminer à quelles conditions l'utilisation d'un environnement d'apprentissage à distance médiatisé par les technologies rend possible la mise en œuvre d'expériences d'apprentissage potentiellement favorables au développement langagier au sein d'un MOOC (Cours en Ligne Ouvert et Massif). Elle a pour objet la conception d'un dispositif, son ajustement et son évaluation. La mise en place d'un dispositif pédagogique et sa conception requièrent de proposer un scénario pédagogique et des outils visant à conduire les apprenants vers des épisodes d'apprentissage favorisant une progression qualitative en L2. La première phase de la recherche intervention a été consacrée à la construction du cadre théorique et conceptuel pour favoriser l'activité d'apprentissage de L2 et à la mise en place d'un premier dispositif. Nous avons mobilisé les apports théoriques du socio-constructivisme, des systèmes complexes et dynamiques appliqués au développement langagier et intégré une approche ergonomique de l'activité instrumentée pour concevoir un premier dispositif. Cette première partie nous a permis de réinvestir les premières considérations issues des pratiques des apprenants au sein du dispositif dans ses conceptions ultérieures et de compléter nos apports théoriques. Dans la deuxième phase et la troisième phase de notre recherche, nous avons analysé les conditions selon lesquelles, au sein de l'environnement du MOOC, un dispositif souple basé sur des tâches qui oriente les apprenants vers des pratiques sociales participatives est réalisable. Les traces d'interaction sont ensuite recensées, interprétées et replacées dans notre cadre conceptuel d'analyse de l'activité.

  • Titre traduit

    Designing and setting up a distance language learning environment in an LMOOC. Investigating the impact of an intervention research on language learning (and teaching) experiences.


  • Résumé

    The aim of this dissertation is to analyze how the teaching and learning processes are interacting in formal and non-formal contexts and to identify the conditions under which a technology-mediated distance learning environment enables the implementation of French as a favorable second language (L2) learning experience within a MOOC (Massive Open Online Course). The main objectives of the research are the setting up of the learning scheme, its adjustment to the context and its evaluation. The implementation of a pedagogical environment aims at providing the learners with the tools leading them towards a qualitative progression in L2. The initial phase of the intervention research was devoted to establishing the theoretical and conceptual framework in order to foster L2 language learning activities. Complementary theoretical frameworks were resorted to, i.e. socio-cultural theories and complex and dynamic system theories applied to SLA for the design of the learning scheme. The conceptual framework is completed with an ergonomic approach of the instrumental activity. This first phase allowed me to reinvest the learners' practices emerging from their language experience and to redesign the scheme as well as adjust my theoretical framework. During the second and third phases of the research, I analyze the conditions under which a flexible task-based language learning scheme within the MOOC environment gears learners' language activity towards participatory social practices. Language learning activity and learners' interactions are then assessed, interpreted and analyzed through the lens of the conceptual learning activity framework.