Le rôle ds avocats dans l'évolution du droit et de la jurisprudence

par Julien Ortin

Projet de thèse en Sociologie du droit

Sous la direction de Cécile Pérès et de Martine Herzog-Evans.

Thèses en préparation à Paris 2 , dans le cadre de École doctorale histoire du droit, philosophie du droit et sociologie du droit (Paris) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    N'est-ce pas l'essence même de la fonction d'avocat que de militer pour défendre la cause en jeu dans son affaire ? Dans cette perspective, peut-on réellement parler de militantisme des avocats, comme si certains étaient plus militants que d'autres ? Si être avocat c'est militer, alors il ne peut pas y avoir d'un côté les avocats militants et d'un autre le reste de la profession. La recherche entreprise ici consiste à tenter de donner une définition du militantisme chez les avocats. Cette notion ne se résume pas à la seule défense d'une cause et peut également être perçue comme un adjectif péjoratif. Une fois cette analyse effectuée, il me semble intéressant de déterminer quel a été le rôle de la profession d'avocat dans quatre domaines particulièrement probants ou qui soulèvent des problématiques actuelles : la garde à vue, le droit pénitentiaire, l'euthanasie et la gestation pour autrui. Afin de mener à bien cette étude, quatre barreaux de taille et d'influences très différentes, avec des traditions militantes ou locales particulières.


  • Pas de résumé disponible.