Les standards des enquêtes de droits de l'Homme des Nations Unies : des méthodologies en question

par Alexis Guidotti

Projet de thèse en Droit international

Sous la direction de Olivier de Frouville.


  • Résumé

    Les enquêtes de droits de l'homme conduites par les Nations Unies constituent un fascinant objet de recherche pour le Droit International et les Relations Internationales, tant leur impact et leurs ramifications au long terme sont cruciales. Les résultats de ces investigations déterminent souvent la façon dont seront catalysées les actions politiques, et dont les gouvernements ou autres parties prenantes lanceront des négociations, adopteront des sanctions, initieront des poursuites pénales ou déploieront des forces militaires sur le terrain. Les rapports et conclusions des investigations de droits de l'homme des Nations Unies sont généralement considérés comme extrêmement fiables et hautement légitimes par l'opinion publique internationale et les média. Cependant, malgré cette perception largement positive, et il n'est pas inhabituel de voir les standards d'une enquête particulière remis en question. Cette thèse se concentrera sur les investigations de droits de l'homme des Nations Unies en période de conflit armé. La recherche démontrera qu'il existe une disjonction entre les normes et les méthodologies des investigations classiques à vocation légale, et celles utilisées dans les investigations de droits de l'homme menées par les Nations Unies. Nous étudierons le manque de méthodologies standardisées dans les enquêtes de droits de l'homme de l'ONU, et nous en explorerons les raisons en mettant en relief les objectifs plus politiques que juridiques de ces enquêtes. La recherche sera nourrie par la théorie du droit international et la théorie des relations internationales, et sur des enquêtes de droits de l'homme spécifiques de l'ONU.


  • Pas de résumé disponible.