Analyse de la valorisation territoriale de l'offre de services de mobilité : Le cas de la desserte ferroviaire Intercités en France.

par Mathias Lengyel

Projet de thèse en Transport

Sous la direction de Pierre Zembri.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de VTT - Ville, Transports et Territoires , en partenariat avec LVMT - Laboratoire Ville Mobilité Transport (laboratoire) depuis le 01-03-2015 .


  • Résumé

    « Développement économique», « attractivité », « compétitivité » et « cohésion sociale » reviennent invariablement dans les discours politiques comme des leitmotivs justifiant le bien fondé d'investissements d'argent public dans les systèmes de transports régionaux. Pourtant, au-delà des discours et effets d'annonce, la communauté scientifique fait preuve de plus de réserves quant à l'apparente relation causale entre investissement dans le secteur du transport et développement régional. S'il semble indéniable que l'offre de transport contribue sous diverses formes à la structuration territoriale, l'énumération et la quantification précise de ses effets socio-économiques sur les territoires sont encore très loin de faire consensus. En outre, les méthodes et modèles normalisés restent, à ce jour, rares et non généralisables. La recherche portant sur les interactions entre transports et développement régional s'est jusqu'à présent principalement focalisée sur la grande vitesse autoroutière et ferroviaire et sur les réseaux urbains. Ayant fait par le passé l'objet de moins d'attention de la part des stratèges planificateurs, le transport régional n'a pas suscité le même engouement scientifique. Là où la littérature portant sur les impacts régionaux des projets autoroutiers ou sur les LGV est foisonnante, elle est en revanche très pauvre, pour ne pas dire quasi-inexistante dans le secteur des systèmes de transports régionaux et du transport ferroviaire inter-cité hors grande vitesse. Pourtant, suite à la régionalisation ferroviaire et au transfert de la gestion et de la planification de l'offre de transport régionale de l'état aux territoires, l'offre de transport régionale a largement évoluée. Les investissements dans le secteur ferroviaire y ont été revus à la hausse par les territoires devenus stratèges et planificateurs régionaux. Mais dans un contexte économique morose et une face à une raréfaction de l'argent public, des choix stratégiques s'imposent. Fermetures de liaisons ferroviaires, allègement de certaines missions jugées peu rentables, transfert du rail vers la route, mise en concurrence des opérateurs ; les solutions envisagées pour améliorer la rentabilité économique des réseaux de transport régionaux sont nombreuses mais ne font pas l'unanimité. C'est dans ce contexte, la présente thèse entend apporter un éclairage sur le rôle des services de transports dans le fonctionnement économique des territoires. La démarche proposée repose sur l'étude de la perception de la valeur d'une desserte ferroviaire par les agents économiques et sociaux d'un territoire. Le but étant de mettre en lumière les facteurs constitutifs d'une desserte que les acteurs territoriaux valorisent. Cette mise en lumière repose sur trois types de matériaux qui seront mobilisés dans la thèse: 1 - des entretiens réalisés avec des acteurs économiques et sociaux des territoires étudiés (AOT, entreprises et CCI, associations, transporteur …) ; 2 - les contrats passés entre le territoire et les opérateurs de transport (contrats d'axe, convention TER, conventions TET …); 3 – les outils d'évaluation mobilisés par les acteurs eux-mêmes (analyse socio-éco, analyses stratégiques, analyses prospectives …). A l'issu de ce diagnostic, la thèse entend développer des indicateurs représentatifs de la valeur territoriale perçue de la desserte pour objectiver la perception des acteurs étudiés.

  • Titre traduit

    Territorial value analysis of public transport services : the case of french inter-city rail services


  • Résumé

    Politicians often use economic development, regional growth, attractivity or job creation to argue over the benefits of public investment in transport infrastructure projects. Much research has been conducted over the past decades on the regional impact of railway or road infrastructures but none of them allowed to set up replicable impacts models. There are primarily two important barriers for economists. The first is the fact that economists face the problem of attribution effects of an infrastructure project in the evolution of regional economic variables such as GDP and local labour or housing markets. Secondly , researchers have to deal with the difficulty of collecting regional data which often neither exist in the first place nor can be easily collected. France's decentralisation policy, from 1982, has led to the regionalization of railway regional passenger transport. Organization of regional transport supply, communication, pricing and funding are now competencies of the French regional councils. This transfer of competence previously exercised by SNCF (French national rail company) on behalf of the central state has brought back into focus the question of regional effects of public transport provisions. My work seeks to highlight the link between regional transport services, and social and economic local development by setting up new indicators which will strive to reflect the perception of local economic agents of collective transport supply. We explore the hopes expressed for railway services by regional agents by answering the following question: What are the qualitative as well as quantitative criteria with their relative importance defined by the different kind of stakeholders for evaluation of regional transport provision?