Clinique de l’infertilité dans le champ médical. Rapport au corps et incidences subjectives chez la femme atteinte d’endométriose

par Virginie Kerbiquet

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Jean-Luc Gaspard.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    Cette recherche théorico-clinique a pour visée d’étudier les incidences du parcours d'assistance médicale à la procréation (AMP) sur le rapport au corps et la subjectivité chez les femmes infertiles atteintes d’endométriose. A partir des données issues d’entretiens de recherche et du suivi de patientes tout au long de leurs parcours, nous questionnerons le vécu de l’endométriose et de la situation d’infertilité dans le cadre des traitements médico-techniques d’AMP. Nous interrogerons dans cette thèse en psychopathologie l'idée selon laquelle le recours à l’AMP, en tant qu’appel à la médecine, induit des remaniements psychiques pour les sujets opérant une disjonction inédite entre le corps et l’organisme. A travers sa technicité scientifique l’AMP exacerbe le clivage entre la sexualité et la procréation, elle modifie le rapport du sujet à son corps, ce qui n'est pas sans incidences subjectives.


  • Pas de résumé disponible.