Préservation et valorisation du patrimoine archéologique chypriote : enjeux du cadre politique et culturel

par Clémence Moullé Prévost

Projet de thèse en Histoire de l'art

Sous la direction de Antigone Marangou-Lerat.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, lettres, langues (Rennes) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    Notre sujet se propose d’effectuer une analyse comparative et diachronique, sur les enjeux des politiques culturelles chypriotes vis-à-vis de la protection, de la conservation et de la mise en valeur de son patrimoine archéologique. Il a pour vocation d’établir, d’une part, un corpus d’archives sur les modes de valorisation du patrimoine archéologique chypriote et, d’autre part, de mettre en exergue les enjeux politiques et culturels de ce patrimoine à Chypre et plus largement au niveau européen. Notre étude portera sur les objets et les collections archéologiques, les politiques culturelles chypriotes et celles des principales institutions européennes. Nous nous interrogerons sur le traitement du patrimoine archéologique de ce pays en prenant en considération son actualité politique. Dès lors, il est intéressant de mettre en relief le lien entre l’histoire de l’archéologie à Chypre et l’histoire des collections d’antiquités chypriotes au niveau national et européen. Il s’agit aussi de mettre en perspective les collections et l’origine des objets conservés avec l’histoire de l’île, la provenance de ces objets et leurs modes d’acquisition. Un premier axe d’étude portera sur la création d'un inventaire du patrimoine archéologique de l'île à travers les sites et les collections muséales. Un second axe de recherche s'appuiera sur des études de cas afin d'analyser les modes de préservation et de valorisations de ce patrimoine, nous permettant de proposer des solutions spécifiques dans le domaine de la conservation, de la muséologie et de la médiation culturelle. Un troisième axe sera dédié à l'histoire des modes de préservation et de valorisation depuis 1935, année de création du Département des Antiquités chypriotes, jusqu'à 2015. Les enjeux politiques et culturels seront aussi synthétisés. Enfin, cette étude proposera des projets de valorisation spécifiques au patrimoine antique chypriote afin de répondre aux problématiques définies au cours de mes recherches. Notre sujet porte ainsi sur l'actualité de l'île, toujours divisée depuis les événements de 1974, Chypre demeure le dernier pays européen divisé suite à l'occupation de l'armée turque. Ainsi, nous souhaitons que notre étude valorise le dialogue interculturel entre les Chypriotes-Grecs et les Chypriotes-Turques, tout en apportant un nouveau regard par le domaine de l’histoire de l’art, dirigé vers la muséologie et les politiques culturelles. En croisant plusieurs domaines, nous souhaitons déterminer les enjeux que soulève la valorisation du patrimoine archéologique chypriote.

  • Titre traduit

    Preservation and promotion of the archaeological heritage of Cyprus : political and cultural issues


  • Résumé

    Preservation and promotion of the archaeological heritage of Cyprus since 1935 : policy and cultural issues The subject of our study is a comparative diachronic analysis of the issues in the cultural policies of Cyprus regarding the protection, curation and the promotion of its archaeological heritage. On the one hand, this research project intends to establish an inventory of the means of promoting the archaeological heritage of Cyprus. On the other hand, it also highlights the political and cultural issues of this heritage in Cyprus and more broadly at a European level. As a starting point, our study covers the archaeological collections of Cyprus and those of the most important museums in Europe by creating an inventory of Cypriot archaeological collections. Our study will then focus on case studies to define the different types of preservation and promotion means, which will enable us to propose new specific solutions in the field of curation, museology and public relations. Finally, through sites and museum collections, a history of the preservation and promotion works will be present from 1935, the year the department of antiquities of Cyprus was founded, to 2015. The policy and cultural issues will be summarized as well. This subject is a current topic: since the events of 1974, Cyprus has remained the last European country divided as a result of the Turkish army occupation. We hope that our study will promote intercultural debates between Greek Cypriots and Turk Cypriots while raising new light on the domain of art history and archaeology oriented towards museology and cultural policies. By crossing multiple domains, we wish to determine the issues raised by the archaeological heritage of Cyprus.