Efficacité de la raison comme principe de politique étrangère de l'Union Européenne

par Allan Cohen

Projet de thèse en Sciences Politiques

Sous la direction de Chantal Delsol mill0n.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de OMI - Organisations, Marchés, Institutions , en partenariat avec LIPHA - Laboratoire Interdisciplinaire d'Etude Politique HANNAH ARENDT (laboratoire) depuis le 02-01-2014 .


  • Résumé

    Le monde est globalisé. Cet état change notre rapport au monde, aux événements. De ce fait, les relations entre Etats sont modifiées, et leur nature doit aujourd'hui être clarifiée. Notamment, les concepts de mondialisation et d'international sont souvent associés à l'idée d'une harmonisation de la politique internationale. Il n'en est rien. Et les représentations européennes et plus largement, occidentales du monde sont souvent influencées par cette corrélation théorique. Or, la convergence à échelle globale du politique vers la démocratie libérale, tel que cela a souvent été présenté, ne s'est pas réalisée. Il semble même que la dilution de la puissance des Etats et l'émergence de puissances intermédiaires ont éloigné de nombreux acteurs et théoriciens de la politique internationale de cet idéal d'harmonisation. Une multi-polarisation du système international se dessine. Bien que le système soit profondément intégré, il est marqué par une grande disparité des valeurs et des intérêts. La réalité réfute le legs de la philosophie politique occidentale. En particulier le principe de Raison, principe central, ne s'avère pas une caution universelle comme cela a pu être pensé. Nous comprenons les intentions qui ont fait que ces principes ont fondé les grilles européennes de lecture de la politique internationale. Ces grilles de lecture sont-elles toujours pertinentes ? Alors, la question de la rationalité étatique est intéressante dans l'optique de l'élaboration d'une politique étrangère propre à l'Union Européenne. La rationalité peut-elle caractériser le comportement d'un Etat ? Quelles en seraient ses formes ? Et quelle en serait la portée les relations diplomatiques ?

  • Titre traduit

    Efficiency of reason as a founding principle of the European Union foreign policy making


  • Pas de résumé disponible.