Manifestation et échec du Traitement Adaptatif de l'Information dans la répétition du cauchemar : du "travail du sommeil" à la thérapie EMDR dans la clinique du traumatisme.

par Pierre Mougin

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de André Quaderi.

Thèses en préparation à Côte d'Azur , dans le cadre de École doctorale Lettres, sciences humaines et sociales (Nice ; ...-2016) , en partenariat avec Université de Nice (établissement de préparation) depuis le 08-12-2014 .


  • Résumé

    Du fait du traumatisme, le sommeil ne parvient plus à assurer ses fonctions de traitement de l’information. Le sujet en Etat de Stress Post Traumatique (ESPT) est victime d’insomnies et de cauchemars répétés. Cependant, dans la sémiologie de l’ESPT, le trouble du sommeil est considéré comme symptôme secondaire est résiduel. Nous étudierons de près le cauchemar en tant qu’indice d’échec du Traitement Adaptatif de l’Information (concept théorique sous-jacent à la thérapie EMDR). « La thérapie EMDR relancerait elle les fonctions que le sommeil et le rêve ne parviennent plus à assurer du fait du traumatisme ? », C’est à cette question que nous tâcherons de répondre en soumettant nos hypothèses à l’expérimentation. Définir le trouble du sommeil comme symptôme majeur nous permettrait d’élargir le champ de la clinique du traumatisme.


  • Pas de résumé disponible.