La concertation autour des anciennes mines d'uranium

par Saliha Hadna

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Jean-Claude Ruano-Borbalan.

Thèses en préparation à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) depuis le 01-12-2014 .


  • Résumé

    L’héritage industriel des sites uranifères constitue une question disputée qui convoque le rapport à la trace laissée par l’exploitation des mines d’uranium. Ces sites, exploités depuis les années 1950 et fermés pour la grande majorité dans les années 1990, ont fait l’œuvre depuis une quinzaine d’années d’une surveillance encadrée par les services de l’Etat et déléguée à l’ancien exploitant. Néanmoins, les dispositifs de mesure établis depuis la fermeture sont censés perdurer jusqu’à la décroissance finale, soit plusieurs milliers d’années. Face à l’émergence de la question environnementale, la thèse porte sur les dispositifs de gestion concertée associant les acteurs des territoires uranifères.

  • Titre traduit

    Consultation and uranium mines


  • Pas de résumé disponible.