Novum Monumentum. Etude de la nouvelle monumentalité métropolitaine.

par Alessandro Panzeri

Projet de thèse en Architecture

Sous la direction de Virginie Picon lefebvre et de Pierre Cave.

Thèses en préparation à Paris Est en cotutelle avec l'Università IUAV di Venezia , dans le cadre de VTT - Ville, Transports et Territoires , en partenariat avec IPRAUS - Institut Parisien de Recherche Architecture Urbanistique Société (laboratoire) depuis le 09-12-2014 .


  • Résumé

    Ce travail de recherche construit ses bases sur le thème de la monumentalité. Après une analyse historique sur la monumentalité classique au fil des époques, la recherche focalisera son attention sur les raisons fondamentales qui ont engendré une crise de la matérialisation du monument au XXème siècle. Même si le Post-modernisme a essayé de réinterpréter les canons de la monumentalité classique, avec une approche plus « culturaliste » à la ville, les problématiques que la métropole du XXIème siècle soulève nécessitent une révision plus profonde sur le thème de la monumentalité. Par conséquent une définition précise de la « monumentalité contemporaine » sera établie, prenant en compte les plus récentes études sur ce sujet, dans différentes disciplines et sur plusieurs métropoles mondiales. Un des mots-clés le plus important au fil de ce travail de recherche sera territoire, car à partir du territoire parisien, nous pourrons définir au mieux l'emprise que les monuments contemporains auront sur la métropole du futur. Ils seront des éléments de la mémoire à l'échelle du territoire métropolitain. Le deuxième volet, très important dans cette thèse, sera l'étude sur l'urbanisme des réseaux (physiques et virtuels), et le rapport qui s'instaure entre architecture tectonique et architecture interstitielle, face à la grande échelle, constituera son centre fondamental. L'articulation entre Système Monumental et Réseau sera régie par le "principe de différence" : la différence architecturale et urbaine, générée par le « monument contemporain » dans son territoire, engendrera une morphogénèse métropolitaine grâce à la confrontation des échelles architecturales et à la mise en relation des parties du système, entre elles et avec le territoire.

  • Titre traduit

    Novum Monumentum. Study of the new metropolitan monumentality.


  • Résumé

    The concept of this research proposal is on the theme of monumentality. After a historical analysis of classical monumentality throughout the ages, this research will focus on the fundamental reasons that led to a crisis in materialization of the monere in the XXth century. Although, Postmodernism tried to reinterpret the canons of classical monumentality with a “culturalist” approach to the city; the questions raised by the definition of metropolis in the XXIst century, require a deeper reconsideration of the monumentality concept. Therefore, taking into account the latest research on this topic, in various disciplines and in several cities around the world, a precise definition of “contemporary monumentality” will be established. One of the most important keywords throughout this research project will be territory ; because starting from the topography of the region of Paris, we will be able to define in the best way the influence that contemporary monuments will have on the future metropolis. They will be elements of memory across the metropolitan area. The second and very important part in this thesis will be the study of urban networks (virtual and physical) and the relationship between tectonic1 architecture and interstitial architecture facing the large scale. The articulation between Monumental System and Network will be governed by the "difference principle" : architectural and urban difference, generated by the insertion of a “contemporary monument” in the territory, will lead a metropolitan morphogenesis through the confrontation of architectural scales and the matchmaking between the different parts of this system.