Les ingénieries de gouvernement ou la mise en place de pratiques innovantes pour préserver la santé des agents dans un contexte de Nouveau Management Public. Une étude comparative de cas de différentes collectivités territoriales de la région Rhône-Alpes

par Martine Ceyzeriat (Ceyzeriat-mourey)

Projet de thèse en Sciences de Gestion

Sous la direction de Emmanuel Abord de chatillon.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Sciences de gestion , en partenariat avec Centre d'Etudes et de Recherches appliquées à la gestion (laboratoire) depuis le 01-01-2015 .


  • Résumé

    Les collectivités locales françaises connaissent de nombreux changements basés sur une rationalisation des ressources tout en assurant un service public se voulant de qualité. Ceci a des conséquences sur la santé au travail des encadrants de proximité étant le premier niveau d'encadrement confronté à l'écart entre l'organisation du travail et la réalité du terrain. Aussi cette thèse vise à comprendre comment dans un contexte de travail aux fortes exigences psychosociales, les encadrants de proximité construisent, individuellement et collectivement, les ressources (matérielles, cognitives, interpersonnelles) nécessaires à la réalisation de leur travail et à la construction de leur santé ?

  • Titre traduit

    The engineerings of government or the implementation of innovative practices to protect the health of the agents in a New Public Management context.


  • Résumé

    French local governments are moving towards a rationalization of resources while ensuring the quality of public service. Looking for optimization causes permanent changes that impact on the health at work of middle manager. To focus of our research is twofold: The first question is to understand how, in this context, a manager can construct job resources, some “pouvoir d'agir”, instead of doing his job. The second question is to understand the impact on manager's health and how it can be improved.