Une fabrique étatique du soft power : pratiques et acteurs de l'influence par la diplomatie publique en Russie post-soviétique

par Maxime Audinet

Projet de thèse en Etudes russes post-soviétiques, Etudes en diplomatie publique, Sociologie des relations internationales

Sous la direction de Jean-Robert Raviot.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) depuis le 25-09-2014 .


  • Résumé

    La thèse analyse la circulation, l'interprétation et l'appropriation du concept de "soft power" (Nye, 1990, 2004, 2011) en Russie contemporaine, dans le cadre d'une diversification de sa politique d'influence régionale et internationale depuis le milieu des années 2000. Elle étudie les instruments et les pratiques de l’influence russe en s’appuyant sur le champ théorique de la diplomatie publique (Malone, 1985, Manheim, 1994, Melissen, 2005, Cull, 2009, Zaharna, 2013). La thèse s’intéresse aux discours et aux "narratifs stratégiques" (Roselle, Miskimmon, O'Loughlin, 2014) produits et véhiculés par les acteurs étatiques et non-étatiques de la diplomatie publique russe, ainsi qu’à la manière dont ceux-ci sélectionnent et exploitent les ressources disponibles (héritage et biens culturels, modèle éducatif, valeurs morales et politiques, information), les convertissent en « puissance douce » et les projettent à l'étranger pour influencer les publics ciblés. L’objectif de la thèse est d'établir un sociologie de la diplomatie publique en Russie post-soviétique et de mettre en lumière les spécificités de son soft power, la "mâgkaâ sila". Elle entend ainsi nourrir un champ récent des études en diplomatie publique interrogeant les pratiques de l'influence et du "soft power" hors des démocraties libérales.

  • Titre traduit

    "Myagkaya sila", a state-centric soft power : practices and actors of influence through public diplomacy in post-Soviet Russia


  • Résumé

    Circulation and interpretation of the concept of "Soft Power" in post-Soviet Russia ("mâgkaâ sila"), in parallel with the diversification of its power politics since the mid-2000's. Role, operating modes and mutations of cultural, mass media, PR and humanitarian instruments of Russia's soft power and public diplomacy. Analysis of political discourses, narratives and values Russian soft power actors and instruments intend to promote depending upon their targets.


  • Résumé

    Распространение и толкование концепции "мягкой силы" (soft power) в Российской Федерации, в контексте преобразования её внешнеполитической деятельности с середины 2000-х годов. Роль, функционирование и превращение культурных, информационных, коммуникационных и гуманитарных инструментов и структур российской публичной дипломатии. Анализ политических дискурсов и ценностей, продвигаемых деятелями и инструментами влияния в России.