Les « mondes vécus » des adultes entreprenant de leur « propre initiative » un cycle d'études à l'Université Paris Est Créteil

par Vanessa Strack

Projet de thèse en Sciences sociales

Sous la direction de Cédric Frétigné.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de Ecole doctorale Cultures et Sociétés (Créteil ; 2015-....) , en partenariat avec LIRTES - Laboratoire interdisciplinaire de recherche sur les transformations des pratiques éducatives et des pratiques sociales (laboratoire) depuis le 01-01-2015 .


  • Résumé

    Bien qu'un certain nombre d'études porte sur les effets de la formation en milieu professionnel, certains sociologues, tels que Cédric Frétigné et Claude Dubar, déplorent un manque d'investigation auprès des stagiaires eux-mêmes et notamment des raisons motivant leur reprise d'études. Il demeure ainsi un manque de connaissance au niveau de la part subjective impulsant la dynamique du «projet de vie» des adultes en reprise d'études. S'agissant d'un objet «hétéronome» traversé par des tendances tiraillées entre une volonté de résorption du chômage à travers le socle historique et philosophique de «l'éducation permanente», le dispositif de formation continue induit un statut flou, aux contours mal délimités. De ce fait, par quel(s) procédé(s), la formation continue contribue t-elle aux processus de transformation de l'identité sociale des adultes en reprise d'études? Et comment ces adultes composent-ils leurs relations à soi et à autrui pendant ces temps de mise à l'épreuve que constituent les temps de formation?

  • Titre traduit

    The " real-life worlds " of the adults beginning(undertaking) of their " own initiative " an academic cycle to the University Paris Est Créteil


  • Résumé

    Although a number of studies concerns the effects of the training(formation) in occupational environment, certain sociologists, such as Cédric Frétigné and Claude Dubar, regret a lack of investigation with the very trainees in particular reasons motivating their resumption of studies. It so remains a lack of knowledge at the level of the subjective part impulsing the dynamics of the "life plan" of the adults in resumption of studies. As regards an object " hétéronome " crossed by pulled trends(tendencies) the device(plan) of in-service training enter a will of reduction of the unemployment through the historic and philosophic base of " the continuing education ", leads(infers) a fuzzy status, the badly bounded outlines. Therefore, by which process (es), the in-service training contributes t-elle in the transformation processes of the social identity of the adults in resumption of studies? And how these adults make up(compose) their relations to one and to others during these times(weathers) of testing that establish(constitute) the times(weathers) of training(formation)?