Nouvelles technologies pour le traitement et valorization de la canne de sucre

par Lísias Pereira Novo

Projet de thèse en 2MGE : Matériaux, Mécanique, Génie civil, Electrochimie

Sous la direction de Naceur Belgacem et de Julien Bras.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes en cotutelle avec l'Institute de la Chimie de São Carlos - Université de São Paulo , dans le cadre de École doctorale Ingénierie - matériaux mécanique énergétique environnement procédés production (Grenoble) , en partenariat avec LGP2 - Laboratoire de Génie des Procédés Papetiers (laboratoire) depuis le 01-09-2014 .


  • Résumé

    Le remplacement des fibres inorganiques par des fibres lignocellulosiques comme renfort dans les composites a été exploitée em vue de développer des méthodes «vertes» et associés à l'utilisation de matières premières renouvelable et bon marché, comme la bagasse. Dans ce contexte, l'utilisation de petites quantités de nanocellulose permet une grande amélioration des propriétés mécaniques des composites. Ce projet vise à produire des nanocelluloses en fractionnant les résidues de l'industrie de la canne à sucre. Pour cela, deux méthodes «vertes» seront étudiées : l'utilisation de l'eau dans des conditions sous-critiques (avec et sans l'utilisation du CO2 liquide) pour hydrolyser la pâte cellulosique; et le recours à des méthodes physiques pour favoriser la micro-fibrillation des fibres. En outre, l'étude de la modification de surface de nanocellulose sera évaluée comme une étape nécessaire à la fois pour stabiliser le nanocellulose dans la suspension et pour augmenter la compatibilité avec les matrices polymères.

  • Titre traduit

    New technologies for the treatment and valorization of sugarcane


  • Résumé

    The replacement of inorganic fibers by lignocellulosic fibers as reinforcement in composites was leveraged with the need for "green" methods associated with the use of cheap raw materials, such as sugarcane bagasse. In this context, the use of small amounts of nanocellulose allows a great improvement in the mechanical properties of the composites. This project aims to produce nanocellulose from the sugarcane bark and core fractions. For that, two "green" methods will be investigated: the use water at sub-critical conditions (with and without the use of liquid CO2) to hydrolyze the cellulosic pulp; and the use of physical methods to promote the micro-fibrillation of the pulp fibers. Furthermore, the study of surface modification of nanocellulose will be evaluated as a necessary step both to stabilize the nanocellulose in the suspension and to increase compatibility with polymer matrices.