L'efficace du langage: la problématique du discours philosophique chez Nietzsche

par Alexandre Fillon

Projet de thèse en Lettres et Sciences Humaines - SHS

Sous la direction de Patrick Wotling.

Thèses en préparation à Reims , dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences de l'Homme et de la Société , en partenariat avec (CIRLEP) Centre Interdisciplinaire de Recherches sur les Langues Et la Pensée (laboratoire) depuis le 11-09-2014 .


  • Résumé

    L'enjeu de ce projet de recherche est d'étudier la philosophie de Nietzsche à l'aune de la question du discours philosophique. Il s'agirait d'une part de comprendre et de rendre compte philosophiquement de la langue de Nietzsche, si singulière, si littéraire et si complexe par rapport aux autres langues philosophes, et d'autre part, de montrer que la question du langage pour la philosophie est un problème philosophique crucial chez notre auteur, touchant au cœur même de son questionnement qui rompt avec la tradition. Le langage n'est plus un objet philosophique parmi d'autres; il est pensé, ruminé, pratiqué, travaillé de façon transversale et complexe, lié aux interrogations les plus fondamentales. Cette importance conférée au problème de l'expression bouleverse la nature du questionnement philosophique, et amène le philosophe à s'interroger sur le lien problématique entre théorie et pratique, sur son activité propre et sa relation avec le monde: comment la philosophie peut-elle produire des effets? Tel est notre fil conducteur pour étudier dans son ensemble la philosophie du langage de Nietzsche à l'épreuve de son écriture. Ce projet s'inscrit dans une perspective résolument pluridisciplinaire, aussi bien au sein de la philosophie qu'en son dehors. Avec une ouverture aux sciences du langage et à la littérature quant à l'attention du texte, il s'agirait de rapprocher Histoire de la philosophie et philosophie du langage, en pensant la philosophie comme discours, en étudiant la spécificité des langues philosophes, - avec pour conviction que l'étude des discours pourraient éclairer sous une lumière nouvelle la recherche en Histoire de la philosophie, et qu'à rebours l'usage philosophique et créateur du langage, tout particulièrement celui de Nietzsche, permettrait d'éclaircir les ressources et le fonctionnement des langues au sein desquelles nous pensons.

  • Titre traduit

    The Power of Language: the problem of Nietzsche's philosophical discourse


  • Résumé

    We would like to study the problem of the philosophical discourse in Nietzsche's philosophy. This means first to understand and reveal the specificity of Nietzsche's language, very singular compared to the traditional philosophical discourse. Then, we would like to show how important is the problem of language for understanding the deep transformation of his way of doing philosophy. This importance of the problem of language radically breaks with the philosophical tradition and leads us to study the complex link between theory and practice concerning philosophy and its role inside culture: how can philosophy produce effects? This will be our guiding thread for studying Nietzsche's philosophy of language in the light of his own style.