Sécurité Foncière et Productivité Agricole dans les Pays en Développement.

par Jean - Stéphane Korsaga

Projet de thèse en Sciences Economiques

Sous la direction de François-Charles Wolff.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de EDGE - Ecole Doctorale de Sciences Economiques et Sciences de Gestion (Nantes) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    Dans un contexte de lutte contre le chômage, de pauvreté et d’insécurité alimentaire, le Burkina Faso qui est un pays dont l'économie essentiellement agricole, est confronté à une raréfaction des superficies cultivables entre autres liée à une pression démographique croissante de l’ordre de 3% en moyenne l’an (INSD, 2010). Afin de réfléchir sur les ressorts d’une amélioration de la productivité agricole, cette thèse se fixe comme objectif global d’analyser la nature de la relation entre la sécurité du mode d’occupation des terres et les rendements agricoles. Pour ce faire, nous nous fixons deux objectifs spécifiques. Il s’agit d’une part d’analyser la relation entre les droits fonciers et les comportements d’investissement des ménages, et entre les investissements réalisés et le niveau des rendements agricoles d’autre part. Nous nous proposons d’effectuer une analyse qualitative et quantitative en ayant recours à la base de données de la Direction Générale des Études, des Prévisions et de la Statistique du Burkina Faso, relative aux enquêtes permanentes agricoles qui offrent l’avantage d’être réalisées régulièrement. Au regard des travaux empiriques existants, nous nous attendons à ce que les rendements agricoles soient d’autant plus élevés que les ménages ont un accès à la terre plus sécurisé.

  • Titre traduit

    Land tenure security and agricultural productivity in developing countries


  • Pas de résumé disponible.