Linéarisation équivalente de structures en béton armé sous séisme

par Mohamed bachir Hocine

Projet de thèse en Génie Civil

Sous la direction de François Toutlemonde.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de SIE - Sciences, Ingénierie et Environnement , en partenariat avec ESTP - Ecole Spéciale des Travaux Publics, du Bâtiment et de l'Industrie (laboratoire) depuis le 03-11-2014 .


  • Résumé

    Dans le cadre du développement des pratiques d'ingénierie, une nouvelle méthode est permettant l'estimation de la réponse des éléments structuraux soumis à des chargements sismique en prenant en compte leur non linéarités. Le principe de cette méthode est basé sur l'établissement de courbes décrivant la dégradation de la fréquence et l'augmentation de l'amortissement de la structure au cours d'une sollicitation sismique. Cette approche s'inspire de la pratique linéaire équivalente couramment utilisée en géodynamique depuis plusieurs dizaines d'années dans les calculs itératifs où les caractéristiques de sol (module de cisaillement et taux d'amortissement) sont actualisées en fonction de la distorsion obtenu dans le sol à chaque prédiction élastique. notre travail se concentre sur le comportement des voiles en béton armé en cisaillement. Ils s'appuient sur les résultats expérimentaux des essais SAFE . Ils ont été exploités dans le but de représenter la chute de la fréquence propre et la variation de l'amortissement en fonction du drift des voiles. L'identification de ces paramètres (fréquences et amortissement) est réalisée par l'utilisation des méthodes proposées dans la littérature comme celle proposée par Pégon et Molina dans le domaine temporel dans un premier temps, puis par identification dans le domaine fréquentiel. Enfin, une application de ces courbes ainsi déterminées est appliquée aux voiles SAFE et comparés aux résultats des essais.

  • Titre traduit

    Equivalent linearization of reinforced concrete structures under seismic force


  • Résumé

    One of the current problems in the civil engineering is the non-linear behavior of structures under seismic loads, the aim of our work is to develop a new engineering method that, for small strains, takes into account the non-linear behavior of structures. The principle of the method is based on the establishment of the curves that describe the degradation of the shear modulus G (stiffness or frequency) and the evolution of damping as function of a damage index D. These curves will be used in an itera-tive calculation to update the values of the G module and damping for each iteration. The idea was inspired from the works of geotechnical engineers who estimate the soil response by using the degradation frequency curves and the damping increase as functions of the distortion. These curves are used in the iterative calculations to update the characteristics of the soil. In the case of a structure, we use some methods to characterize the decrease of frequency and the damping variation as a function of the damage index D.