Analyse comparative France-Québec des stratégies géopolitiques attachées au développement des ouvrages majeurs de transport d’électricité.

par Lucie Roudier

Projet de thèse en Geographie

Sous la direction de Philippe Subra de bieusses.

Thèses en préparation à Paris 8 , dans le cadre de ED Sciences sociales , en partenariat avec Centre de recherches et d'analyses géopolitiques (laboratoire) et de Réseau de transport d'électricité (entreprise) depuis le 22-10-2014 .


  • Résumé

    Les contestations des politiques d’aménagement du territoire et leurs applications concrètes se sont généralisées depuis les années 1970. Les projets d’ouvrages de transport d’électricité ne font pas exception à la règle et plusieurs d’entre eux ont fait l’objet de vives oppositions. La contestation des projets de lignes ou de postes électriques n’est pas un phénomène nouveau. Les premières tentatives d’interconnexion avec l’Espagne ou le projet Boutre-Carros (abandonnés dans les années 1990) démontrent cette ancienneté. Ce qui interpelle désormais ce sont la visée et l’intensité de ces oppositions. Dans quelle mesure ces formes de contestations influencent-elles le cours des projets ? Thèse en contrat CIFRE financée à 60% par la Direction R&D de RTE (Réseau de transport d'électricité), et 40% par le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.


  • Pas de résumé disponible.