Validation des procédures d'approche optimisées des avions autour des aéroports par la modélisation du bruit et par l'étude de la gêne sonore.

par Anne-laure Verneil

Projet de thèse en Génie civil - Cergy

Sous la direction de Catherine Lavandier.

Thèses en préparation à Cergy-Pontoise , dans le cadre de ED SI - Sciences et Ingénierie , en partenariat avec Equipes Traitement de l'Information et Systèmes (laboratoire) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    La thèse Validation perceptive de modèles et de procédures d'optimisation de vols vis à visdu bruit autour des aéroport prend place au sein d'un projet européen, ATAEGINA, financé par le programme Clean Sky et réalisé par un consortium de 5 entreprises (notamment la compagnie aérienne TAP, une compagnie de contrôle aérien -toutes deux portugaises-, et des PME d'ingénierie et conseil en aéronautique). Ce projet vise à évaluer trois procédures (décollage MCDP, croisière EcoStep, atterrissage A-IGS) développées par Airbus, ayant pour but de réduire l'impact environnemental à la fois d'un point de vue des émissions de gaz polluants et des émissions de bruit aux abords des aéroports. Ces procédures, initialement développées en laboratoire sont testées sur des vols commerciaux au départ de l'aéroport de Lisbonne. L'objectif de la thèse est d'évaluer le gain opérationnel de ces procédures d'un point de vue bruit d'une part, et d'un point de vue gêne riverain d'autre part, et ce en réalisant notamment des tests perceptifs en laboratoire.

  • Titre traduit

    Validation of optimized flight approach procedures around airports with noise modelling and annoyance study.


  • Résumé

    The PhD thesis “Perceptive validation of optimized flight procedures and models in relation to the noise around airports” is part of the european project Ataegina. In the frame of Clean Sky, this project involves at once airports, an airline TAP, air navigation service providers (NAV and ANA) and engineering companies. Three flights procedures (a take-off MCDP, a cruise Eco-Step and a landing A-IGS) have been developed in order to reduce both noise levels and particle emissions. The modelling realised beforehand by Airbus aircraft manufacturers on the theoretical parameters showed reduction of noise and pollutants emissions. The purpose of the project is to assess the reality of these theoretical gains in real operating conditions on commercial flights. The PhD work aims to assess the operational gain regarding both noise levels and inhabitants around aiports annoyance. This second topic will be covered with a psycho-acoustic tests campaign.