L'influence des droits de l'homme sur les revendications des minorités dans la construction démocratique. Le miroir européen à travers l'ex-Yougoslavie.

par Johanne Darcourt

Projet de thèse en Sciences Politiques

Sous la direction de Joseph Krulic.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de École doctorale Organisations, marchés, institutions (Créteil ; 2015-....) , en partenariat avec LIPHA - Laboratoire Interdisciplinaire d'Etude Politique HANNAH ARENDT (laboratoire) depuis le 01-04-2008 .


  • Résumé

    La configuration des institutions nationales et internationales, l'imbrication des systèmes juridiques et économiques actuels et en devenir, la permanence et l'accélération des flux migratoires pluridimensionnels, font de la question des minorités un enjeux ô combien d'actualité, pouvant gangrener une stabilité régionale, mais aussi, pleinement celle des États. Les Droits de l'homme via la question des minorités ne doivent pas devenir un moyen de contourner les forces et d'attaquer les faiblesses de nos systèmes démocratiques occidentaux. Tant pour assurer leurs pérennités que pour éventuellement prévenir toute crise étatique de grande ampleur, de contagion par mimétisme des comportements individuels, institutionnels et politiques occidentaux, il est fondamental d'y prêter attention. Car, l'absence de résolution de la question minoritaire favorisera à court, à moyen ou à long terme, la déstabilisation de tout système politique présent ou à venir. Cette étude réclamant un espace géographiquement limité, au sein même de la culture européenne et d'un creuset d'influences, elle sera donc illustrée par l'ex-Yougoslavie. La dialectique des minorités et des nations sont, ici, dès lors, plus que jamais, l'enjeu d'une cohésion étatique, régionale et internationale, inscrite dans la pluralité humaine et sur laquelle y repose la politique des Droits de l'homme.

  • Titre traduit

    Is the role of the Human right near by the minorities in the Ex-Yugoslavia be able to put the Democratic rebuilding process in danger ?


  • Résumé

    The configuration of national and international institutions, the nesting of the current legal and economic systems and becoming, permanence and acceleration of multidimensional migration, makes the issue of minorities a stake so topical, that can corrupt regional stability, but also states. Human Rights by the issue of minorities should not become a means to bypass the forces and attack the weaknesses of our Western democratic systems. Both to ensure that their pérennités to possibly prevent any state crisis of major proportions, contagion by imitation of individual behavior, institutional and Western policies, it is essential to pay attention. For the lack of resolution of the minority issue to promote short-, medium- or long-term destabilization of political system present or future. This study claiming a geographically limited space, even within European culture and a melting pot of influences, it will be illustrated by the former Yugoslavia. The dialectic of minorities and nations are here, therefore, more than ever, the challenge of a state cohesion, regional and international, inscribed in human plurality and on which there rests the politics of human rights.