Etude des dysfonctions lymphocitaires T dans le syndrome néphrotique idiopathique

par Pauline Vachin

Projet de thèse en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de André Pawlak.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de SVS - Sciences de la Vie et de la Santé , en partenariat avec IMRB - Institut Mondor de Recherche Biomédicale (laboratoire) et de Eq 21 - Immunopathologie rénale et transplantation (equipe de recherche) depuis le 01-10-2013 .


  • Résumé

    Le syndrome néphrotique idiopathique (SNI) est une pathologie fréquent de l'enfant et l'adulte, qui résulte de dysfonctions lymphocytaires et podocytaires, de cause inconnue . Le laboratoire d'accueil a isolé à partir des lymphocytes T des patients atteints de syndrome néphrotique un nouveau gène appelé c-mip dont l'expression est fortement induite dans les lymphocytes et es podocytes de patients atteints de SNI. Nous avons récemment montré que c-mip interfère avec plusieurs voies de signalisation : 1) c-mip se lie au facteur de transcription Rel A et bloque l'activation de la voie NF-KB ; 2) c-mip interagit directement avec Fyn et inhibe l'activation de Akt; 2) c-mip induit une phosphorylation importante de Erk1/2 mais celle-ci reste confinée au compartiment cytosolique, du fait de l'activation concomitante de la DAP kinase. Ces résultats expérimentaux plaident en faveur d'un rôle important de c-mip dans la régulation négative de l'activation lymphocytaire T. Le projet de thèse proposé consiste à étudier la fonction de ce nouveau gène. L'étudiant disposera d'un modèle murin d'invalidation conditionnelle pour essayer de comprendre la fonction de c-mip. Les objectifs suivants seront réalisés : 1) Recherche de signes témoignant d'une altération du système immunitaire (syndromes lymphoprolifératifs ou pathologies auto-immunes). La rate, les ganglions et le thymus seront isolés et analysés macroscopiquement et histologiquement ; 2) détermination de la répartition des cellules T et B par cytométrie de flux pour rechercher une anomalie quantitative et/ou qualitative des compartiments lymphocytaires T et B; 3) Etude des capacités prolifératives des lymphocytes T par rapport aux lymphocytes T normaux ; 4) Etude du profil d'activation T. Les lymphocytes T naïfs des animaux transgéniques et sauvages seront isolés à partir de la rate par stratégie de Multi Sort (miltenyi Biotec). Les cellules T CD4+ seront isolées par immunoselection négative et mises en culture et activées dans des conditions neutres (PHA) ou dans des conditions polarisantes de type Th2 (en présence d'IL-4 et anti-IL-12) et Th1 (en présence d'IL-12 et anti-IL-4). L'expression de différentes cytokines (IL-2, INFg, IL-4, IL-13, IL-10 et IL-12) dans les surnageants de culture sera déterminée par ELISA. La quantification des immunoglobulines (IgM, IgG1, IgE) sera réalisée par ELISA.

  • Titre traduit

    Investigating T cells dysfunctions in minimal-change nephrotic syndrom


  • Résumé

    Current knowledge about molecular pathophysiology of podocyte dysfunction in acquired idiopathic nephrotic syndrome (INS) still represents a challenge. We recently identified c-mip, a new gene, which encodes a protein displaying unique structural and functional features. C-mip is found overproduced in T cells of patients with MCNS and FSGS with relapse. Overexpression of c-mip in vivo by targeted transgenesis induces many perturbations suggesting that c-mip is a negative regulator of T cell activation. A research project is proposed to The candidate to analyze the phenotype and functional consequences of c-mip knockout mice. The aim of this project is to understand the functional consequences of c-mip knockout, in T cells. To this end, we have generated global and inducible-tissue specific conditional c-mip KO mouse model to analyze the phenotype of c-mip-deficient mice and we will subsequently try to answer the following concerns: 1) Does c-mip deletion in T cells of adult mice induce a lymphoproliferative disorder? 2) Does c-mip deletion in T cells influence the course of the disease in different experimental nephrotic syndromes (Adriamycin and LPS models). 3) Does global c-mip deletion in adult mice affect some specific functions or organs.