L'usage du français dans les domaines scientifiques et techniques, application en écoles d'ingénieurs, Le cas de L'école nationale supérieure des Mines de Rabat.

par Ilham Er Raoui

Projet de thèse en STIC Informatique

Sous la direction de Christophe Roche.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes en cotutelle avec l'Université Ibn Tofail Faculté des Lettres et des Sciences Humaines , dans le cadre de École doctorale sciences et ingénierie des systèmes, de l'environnement et des organisations (Chambéry) , en partenariat avec Laboratoire d'Informatique, Systèmes, Traitements de l'Information et de la Connaissance (laboratoire) depuis le 20-10-2014 .


  • Résumé

    Le travail de thèse que nous envisageons de réaliser se veut un travail de diverses questions relatives au problème de l'enseignement au sein des écoles d'ingénieurs. L'objet principal de cette thèse consiste à savoir comment se fait l'enseignement au sein des écoles d'ingénieurs au Maroc (dans notre cas l'ENIM) et quelles sont les différentes difficultés auxquelles peuvent être confrontés les futurs ingénieurs durant leur parcours scolaire. Ces difficultés peuvent se manifester chez les étudiants ingénieurs, notamment en première année, sur le plan de l'apprentissage de la langue de spécialité et terminologie scientifique, difficultés qui sont apparemment dues à une non-maitrise de la langue française. Le cours de langue et communication doit permettre à ces étudiants d'améliorer plus ou moins leur niveau en langue française, chose qui pourra leur faciliter l'apprentissage de la langue de spécialité. En effet les maitres conférenciers à l'ENIM mobilisent une terminologie et un technolecte scientifiques qui, selon eux, sont déjà maitrisés par les futurs ingénieurs. Or, ces deniers ont utilisés durant les années précédentes (secondaire et classes préparatoires) un technolecte et une terminologie en langue arabe. Ils se trouvent donc face à une situation conflictuelle face à la compréhension de la langue d'apprentissage et donc à la maitrise de la matière. A cause des difficultés en langue française, certains de ces étudiants peuvent être confronté un peu plus tard dans le milieu du travail à des difficultés en communication dans leur entourage professionnel. Le cours de langue et de communication, ainsi que l'enseignement de la terminologie et du technolecte au sein de ce même cours peuvent être utile afin que les futurs ingénieurs puissent améliorer leur niveau en langue française et du coup être capable de communiquer aisément en langue française une fois au sein du milieu professionnel.

  • Titre traduit

    The use of French in scientific and technical fields, application engineering schools The case of ENSMR.


  • Résumé

    The thesis that we plan to realize wants a working various issues related to the teaching of problem in engineering schools. The main purpose of this thesis is how is teaching in engineering schools in Morocco (in our case ENIM) and what are the different challenges that may be faced by future engineers during their school career . These problems can manifest in engineering students, especially in the first year, the specialty of the language learning plan and scientific terminology, difficulties which are apparently due to non-mastery of the French language. The language and communication courses must allow these students to improve more or less their French language level, something that can facilitate their learning the special language. Indeed speakers masters to mobilize ENIM terminology and scientific technolect which they are already mastered by future engineers. However, these funds were used in previous years (secondary and preparatory classes) a technolect and terminology in Arabic. They are therefore faced with a conflict situation facing the understanding of language learning and hence the mastery of the material. Because of the French language difficulties, some of these students may be faced later in the workplace to difficulties in communication in their professional environment. The language and communication courses, and the teaching of terminology and technolect in this same course can be useful so that future engineers can improve their French language and suddenly being able to communicate easily in language French once in the professional environment.