Veille Stratégique et décisions stratégiques : le cas d'un groupe de la santé

par Olivier Rochas

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Nicolas Lesca.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale sciences de gestion (Grenoble) , en partenariat avec Centre d'Etudes et de Recherches appliquées à la gestion (laboratoire) .


  • Résumé

    La théorie qui postule le lien entre l'information et la prise de décision a été fréquemment présentée dans la littérature académique comme étant un élément essentiel du fonctionnement et de la performance de l'entreprise. Cette théorie est parfois contredite par la pratique. Cela questionne le postulat selon lequel la veille stratégique est utile à la décision stratégique, dans les groupes industriels notamment. Notre recherche a pour objet de comprendre comment ceux qui produisent de la veille et ceux qui l'exploitent interagissent et quels sont les éléments qui améliorent ou empêchent chez les dirigeants, la prise de décision. Elle repose principalement sur une étude de cas dans un groupe industriel du secteur de la santé. Les principaux résultats de ce travail montrent que les veilleurs ont une influence marginale sur la prise de décision stratégique. Ils montrent également un décalage entre les objectifs poursuivis par le dirigeant et les informations qu'il reçoit des veilleurs. Le dirigeant prend la décision stratégique tout en subissant l'influence d'autres déterminants qui limitent son utilisation de l'information reçue. Ces déterminants sont la place du veileur stratégique dans la hiérarchie et dans le processus de création de sens ; les caractéristiques de l'information et l'organisation du circuit de l'information ; ceux qui informent le dirigeant, les informations recherchées par le dirigeant et le degré d'acceptation par ce dernier du signal faible. Notre travail propose enfin des axes d'amélioration possibles à mettre en œuvre en entreprise.

  • Titre traduit

    Business intelligence and strategic decisions: the case of a health company


  • Résumé

    The theory that postulates the link between information and decision-making has been frequently presented in the academic literature as an essential element of the functioning and performance of the enterprise. This theory is sometimes contradicted by the practice. This questions the assumption that strategic intelligence is useful for the strategic decision-making, especially in industrial groups. Our research aims to understand how those who produce the watch and those who exploit it interact and what are the elements that improve or prevent the decision-makers. It is based primarily on a case study in an industry group in the health sector. The main results of this work show that watchmen have a marginal influence on strategic decision-making. They also show a gap between the objectives pursued by the leader and the information he receives from the watchers. The leader makes the strategic decision while being influenced by other determinants that limit his or her use of the information received. These determinants are the place of the strategic veil in the hierarchy and in the process of creation of meaning; the characteristics of information and the organization of the information circuit; those who inform the leader, the information sought by the leader and the degree of acceptance by the latter of the weak signal. Finally, our work proposes possible areas for improvement to be implemented in companies.