Essays on the economics of social identity, social preferences and social image

par Rémi Suchon

Projet de thèse en Sciences Economiques


10:30 Lieu envisagé : GATE, Ecully

Sous la direction de Marie-Claire Villeval.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et gestion (Lyon) , en partenariat avec École normale supérieure de Lyon (établissement opérateur d'inscription) depuis le 01-09-2014 .

  • Titre traduit

    Essais sur l’économie de l’identité sociale, les préférences sociales et l’image sociale.


  • Résumé

    Dans le premier essai, nous étudions expérimentalement l’effet de la mobilité sociale ascendante sur la confiance. La confiance est en général plus grande entre individus partageant la même identité sociale mais la mobilité sociale peut interférer avec l’identité sociale et donc la confiance. Nos résultats confirment en partie ceci : les promus font moins confiance à ceux laissés derrière dans le processus mais la réciproque n’est pas vérifiée. En outre, la confiance entre promus et membres du groupe d’arrivée, de haut statut, n’est pas impactée. Dans le second essai, nous testons si les individus internalisent l’impact de leur comportement sur l’image de leur groupe social. Nous recrutons des couples d’amis et mesurons si la propension à tricher pour des gains monétaires de l’un décroit quand cela peut détériorer l’image de l’autre. Nous trouvons que les participants écornent l’image de leurs amis en trichant car des tierces personnes pensent à juste titre que l’ami d’un tricheur est probablement un tricheur lui-même. Les participants trichent autant que cela puisse impacter l’image de l’ami ou non, ce qui montre qu’ils n’internalisent pas l’effet de leur comportement sur l’image du groupe. Dans le dernier essai, nous étudions la générosité à travers le prisme des préférences dépendantes de références. Nous comparons expérimentalement la générosité des participants ayant subi une perte (resp. un gain) en termes de salaire dans une tâche antérieure, à la générosité de ceux ayant eu le même niveau de salaire mais n’ayant connu ni perte ni gain. Subir une perte réduit la générosité des participants averses aux pertes. A l’inverse, connaître un gain augmente la générosité.


  • Pas de résumé disponible.