Rétroactions correctives dans un dispositif d’enseignement/apprentissage d’une langue en ligne - impact de la multimodalité et de la temporalité sur la construction de l’interlangue des apprenants

par Julie Vidal

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Nicolas Guichon.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de 3la depuis le 14-11-2013 .


  • Résumé

    Cette recherche doctorale s’inscrit dans le champ des sciences du langage et, plus particulièrement, de la didactique des langues et a pour visée d’étudier l’un des aspects cruciaux de l’enseignement/apprentissage en ligne d’une langue étrangère (FLE), à savoir la rétroaction corrective. Il s’agira d’apporter un éclairage approfondi sur les rétroactions correctives et leur prise en compte par les apprenants dans le développement de leur interlangue. Cette étude qualitative s’appuiera sur une situation de pédagogie en ligne, conjuguant des modalités d’intervention pédagogique synchrones et asynchrones, qui met en relation des enseignants de FLE en formation de Lyon 2 et des étudiants de niveau B2 de l’université de Dublin. Ces interactions pédagogiques se font par le biais d’une plateforme de cours qui leur permet d’échanger à l’oral puis, pour les enseignants, de fabriquer des bilans multimodaux (associant écrit, oral et traces audio-visuelles). A partir des bilans fabriqués, des traces de reprise des corrections dans les productions des apprenants et de données secondaires (entretiens semi-guidés des apprenants dublinois), nous souhaitons ainsi déterminer (1) de quelles manières les apprenants reçoivent les rétroactions multimodales produites par les apprentis enseignants et (2) quels éléments des rétroactions correctives sont réinvestis par les apprenants dans la construction de leur interlangue. Dans cette recherche, nous faisons donc l’hypothèse que l’amélioration de la compétence langagière de l’apprenant passe par le type de prise en compte des rétroactions produites par l’enseignant, de leur interprétation et de leur réinvestissement dans les échanges synchrones.


  • Pas de résumé disponible.