L'image de la métropole. Analyse des aires urbaines parisienne et milanaise à travers les représentations des voyageurs quotidiens des réseaux de transport suburbains.

par Priscillia Jorge

Projet de thèse en Aménagement de l'espace, Urbanisme

Sous la direction de Marie-Hélène Massot.

Thèses en préparation à Paris Est en cotutelle avec Politecnico di Milano , dans le cadre de VTT - Ville, Transports et Territoires , en partenariat avec LAB'URBA (laboratoire) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    Cette recherche propose une réflexion sur les processus de construction territoriale dans les espaces urbains contemporains de plus en plus fragmentés et distendus, dans deux grandes métropoles européennes : Paris et Milan. Dans les deux cas d'étude, de récentes réformes territoriales ont conduit à la définition ex nihilo de nouvelles institutions métropolitaines dont les périmètres ne correspondent pas aux dynamiques morphologiques ni fonctionnelles à l'œuvre au sein de ces espaces urbains – la Métropole du Grand Paris et la Città Metropolitana di Milano. Elle entend développer une exploration méthodologique qui permette – au travers d'un protocole d'enquête qualitative construit à partir de différents outils de recueil, de transcription et d'interprétation – de rendre compte des logiques citoyennes dans la construction de territoires politiques, sur laquelle s'appuie leur légitimité. L'objectif est donc d'étudier l'image que les habitants de ces deux régions urbaines en ont, à travers l'analyse de leur espace vécu – à l'articulation entre leurs pratiques et représentations socio-spatiales – et ce au prisme de la mobilité quotidienne. Elle se concentre, pour se faire, sur les usagers des réseaux de transport suburbains, le Réseau Express Régional dans la région francilienne et le Servizio Ferroviario Suburbano dans la région urbaine milanaise. L'objectif est de proposer une analyse sensible de la complexité territoriale dans les espaces métropolitains, difficiles à définir, à décrire mais également à gouverner.

  • Titre traduit

    The image of the metropolis. Analysis of the Parisian and Milanese urban areas through the representations of the daily travelers on the suburban transport networks.


  • Résumé

    This research leans on a reflection on the territorial construction processes in the contemporary urban spaces which are more and more split up and distended, in two large European metropolises: Paris and Milan. In both case studies, the recent territorial reforms led to the definition ex nihilo of new metropolitan institutions the perimeters of which do not correspond to the morphological nor functional dynamics within these urban spaces - the Métropole du Grand Paris and the Città Metropolitana di Milano. It will thus develop a methodological exploration allowing - through a qualitative survey's protocol - built on various collection, transcription and interpretation tools - to report the citizens' logics in the construction of political territories, necessary to their legitimacy. The objective thus is to study the image the inhabitants of these two urban regions have of it, through the analysis of their “lived space” - in the articulation between their socio-spatial practices and representations - and in the prism of daily mobility. It focuses on the suburban transport networks' users, the Réseau Express Régional in the Paris region and the Servizio Ferroviario Suburbano in the Milanese urban region. The goal is to deliver a sensitive analysis of the territorial complexity in the metropolitan spaces which are today difficult to define, to describe but also to govern.