Complexes de ruthénium(II) intégrant l'unité photochromique Diméthyldihydropyrène : Vers de nouvelles photo-réactivités

par Margot Jacquet

Projet de thèse en Chimie Physique Moléculaire et Structurale

Sous la direction de Guy Royal (edcsv) et de Saioa Cobo (edcsv).

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Chimie et Sciences du Vivant , en partenariat avec Département de Chimie Moléculaire (laboratoire) et de CIRE (equipe de recherche) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    Les composés multi-états (switch moléculaire) répondant à des stimuli extérieurs suscitent l'intérêt des scientifiques depuis de nombreuses années de part leur multitude d'applications en chimie, biologie, électronique moléculaire... Plus particulièrement, les systèmes photo-commutables nécessitant une impulsion lumineuse pour permuter entre leurs états se développent de plus en plus grâce aux nombreux avantages liés à l'utilisation de la lumière comme commande. Dans le cadre de cette thèse, nous travaillons avec un système photochromique peu connu, le Diméthyldihydropyrene (DHP). Cette molécule polycyclique aromatique s'isomérise par ouverture d'une liaison C-C centrale pour former le Cyclophanediene (CPD). Le passage d'une forme à l'autre s'accompagne d'un changement radical des propriétés électroniques (couleur, fluorescence, conductivité électronique...) ainsi qu'au niveau configurationel (occupation spatiale, géométrie...). Le but de cette thèse réside dans l'association de cette unité photochromique à des complexes métalliques de ruthénium(II) afin d'apporter de nouvelles propriétés, de mieux comprendre les mécanismes et les effet de subsitution sur les propriétés d'isomérisation ainsi que dans l'obtention de systèmes multi-stables et multi-stimulables.

  • Titre traduit

    Ruthenium (II) complexes with dimethyldihydropyrene photochromic unit: Towards new photo-reactivities


  • Résumé

    Multistate compounds (molecular switch) responding to external stimuli have aroused the interest of scientists for many years due to their numerous applications in chemistry, biology, molecular electronics. Specifically, photo-switchable systems requiring a pulse light to toggle between their states are developing more and more thanks to the many advantages associated with the use of light as a control. As part of this thesis, we have focused on uncommon photochromic system, the Dimethyldihydropyrene (DHP). This polycyclic aromatic molecule isomerizes by opening a central C-C bond to form the Cyclophanediene (CPD). The transition from one form to another is accompanied by a radical change of the electronic properties (color, fluorescence, electronic conductivity ...) as well as the configuration (spatial occupation, geometry ...). The aim of this thesis lies in the combination of the photochromic unit with ruthenium(II) metal complexes to introduce new properties, to better understand the mechanisms and subsitution effect on isomerization properties and in obtaining multi-stable systems with several possible stimuli.