Politiques publiques urbaines et systèmes agro-urbains en Europe du sud

par Guilhem Mousselin

Projet de thèse en Geographie humaine

Sous la direction de Marie therese Banzo.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 , dans le cadre de Montaigne-Humanités , en partenariat avec UMR Passages (equipe de recherche) depuis le 20-10-2011 .


  • Résumé

    Le déploiement des aires urbaines périphériques se fait très souvent au détriment des surfaces agricoles qui jouent un rôle majeur dans nos sociétés. De nombreux impératifs sont révélés, notamment du point de vue de la sécurité alimentaire, du caractère indispensable des terres agricoles, de la préservation des ressources naturelles, ou encore d’une demande sociale grandissante. Ces facteurs imposent aux acteurs du territoire de réfléchir sur les conditions d’un développement urbain durable. L’imbrication des dynamiques agricoles et urbaines revêt un caractère très sensible en Méditerranée et plus particulièrement pour la Lezíria do Tejo, région agricole située aux portes de l’Aire Métropolitaine de Lisbonne. Cette région connaît depuis quelques années un déclin généralisé de son agriculture, lié aux mutations territoriales, et est soumise à un étalement urbain désorganisé lié à la proximité de Lisbonne. L’objectif de cette thèse est de mettre en évidence, analyser et évaluer les organisations territoriales participant à l’intégration des relations ville-agriculture grâce au concept de « système agri-urbain ». Cette recherche vise à mettre en place une méthode exploratoire des logiques d’interface, alliant jeux d’acteurs avec l’espace et imbrications scalaires constatées dans le cadre lisboète. Il s’agit ensuite de comparer ces phénomènes à d’autres contextes, notamment ceux observés dans la région montpelliéraine. Cette démarche porte sur la reconnaissance de facteurs clés garantissant une meilleure gestion des enjeux du territoire et des espaces non bâtis, et la position d’une méthode d’analyse systématique permettant d’associer acteurs, espaces et échelles pour aborder les systèmes agri-urbains.

  • Titre traduit

    Urban public policies and agri-urban systems in the Southern Europe


  • Résumé

    Deployment of periurban areas often made in place of farmland which play a major role in our societies. Many imperatives are proved, especially in point of view of food security, farmland indispensability, natural resources preservation, or growing of social request. These factors impose to territorial actors to think on terms for a sustainable urban development. Agricultural and urban dynamics nesting take a very sensitive character in Mediterranean Sea and more particularly for the Leziria do Tejo, agricultural region located at the gates of Lisbon Metropolitan Area. This region know for some years a general decline of her agriculture, associated with territorial mutations, and is subject to savage urban sprawl in connection with the vicinity of Lisbon. This thesis objective is to bring out, to analyze and to evaluate territorial organizations involved in the integration of relationship between town and agriculture through concept of “agri-urban system”. This research aims to put in place an exploratory of logical interface, combining set of actors with space and nested scalar observed in Lisbon area. It is to compare these phenomena to others context, including those observed in Montpellier area. This approach carries on knowledge of key factors ensuring a better management of territorial issues and undeveloped spaces, and implantation of systematic analysis method for involving actors, spaces and scales to approach agri-urban systems.