La santé au travail dans les fonctions publiques territoriales et hospitalières. Une approche par la théorie de la conservation des ressources

par Maryline Rossano

Projet de thèse en Sciences de Gestion

Sous la direction de Emmanuel Abord de chatillon.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Sciences de gestion , en partenariat avec Centre d'Etudes et de Recherches appliquées à la gestion (laboratoire) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    Le monde du travail s'est considérablement transformé ces trente dernières années. Dans ce contexte d'évolution organisationnelle les fondements de la relation d'emploi première basée sur la confiance, la mise à disposition des ressources et moyens pour pouvoir « bien faire » son travail sont remis en cause. Nous supposons ici qu'au-delà du contexte de travail, la relation d'emploi peut être en elle-même un facteur de dégradation de la santé au travail. Nous allons nous attacher ici à aborder la santé sous l'angle du stress en nous appuyant notamment sur la théorie de la conservation des ressources (COR) d'Hobfoll (1989). Celui-ci définit le stress comme la réaction « à la menace d'une perte, la perte effective d'une ressource ou une absence de gain suivant un investissement de ressources » (Hobfoll, 1989, p 516). La théorie COR permet une analyse de la situation en interrogeant notamment la nature des ressources perdues par les individus. Le processus de spirale de perte de ressource permet alors d'expliquer pourquoi les individus présentent une réaction affective et émotionnelle intense se trouvant alors en souffrance dans l'exercice de son travail. La méthode de l'étude de cas sera mobilisée ici. Il s'agira de compiler différentes sources de données au sein de différentes organisations. Auront lieu dans un premier temps des entretiens qualitatifs semi-directifs avec des acteurs-clés afin d'identifier un ensemble de « situations caractéristiques ».

  • Titre traduit

    Occupational health in hospital and local public service. Approach by conservation of resources theory


  • Résumé

    The world of work has changed considerably over the last thirty years. In this context of organizational change the basis of the first employment relationship based on trust, provision of resources and means to do its job well are questioned. We assume here that beyond the work context, the employment relationship may be in itself a factor in the deterioration of health. We will focus here on addressing health in terms of stress by relying in particular on the theory of conservation of resources (COR) Hobfoll (1989). He defines stress as the reaction « the threat of a loss, the actual loss of a resource or no gain following an investment of resources » (Hobfoll, 1989:516). The COR theory provides an analysis of the situation by asking the particular nature of the resources lost by individuals. The process of loss spiral of resource then helps explain why individuals have an intense emotional and affective response then being outstanding at his job. The method of case study will be mobilized here. We will collect different data sources in different organizations. In first semi-structured qualitative interviews with key stakeholders will be to identify a set of typical situations.