La fabrique de l'organicité à la lumière de la notion d'énergie : approche anthropologique du travail des acrobates et danseurs des compagnies Eastman/Sidi Larbi Cherkaoui et Yoann Bourgeois

par Martin Givors

Projet de thèse en Lettres et arts spécialité Arts du spectacle -

Sous la direction de Gretchen Schiller.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale langues, littératures et sciences humaines (Grenoble) , en partenariat avec Arts & Pratique du Texte, de l'Image, de l'Ecran & de la Scène (laboratoire) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    Cette thèse se propose d'étudier le processus de croissance du mouvement en croisant les expérimentations de danseurs contemporains et d'artistes de cirque opérant au sein des compagnies Eastman et Yoann Bourgeois. Faisant sienne une approche anthropologique nourrie des écrits de Tim Ingold, tenant d'une anthropologie écologique, et de François Laplantine, maître à pensée de l'anthropologie modale, la présente recherche s'élabore à partir d'une pérégrination de trois années menée au côté d'une quinzaine d'artistes-interprètes,- danseurs, acrobates, trapéziste -, depuis leurs studios de création aux scènes où ils se produiront. Au cœur de mes préoccupations, l'interrogation suivante : comment évoquer, analyser et interpréter les phénomènes de germinations et de morts des gestes ?

  • Titre traduit

    The energetic dimension of experience : an anthropological approach of the lived body of dancers and acrobats from Eastman/Sidi Larbi Cherkaoui company and Yoann Bourgeois company


  • Résumé

    Coming soon..