Local and Regional Information at the Age of Electronic Media. A comparative study (France-USA)

par Philippe Wallez

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Jean-baptiste Lesourd.

Thèses en préparation à Aix-Marseille , dans le cadre de Cognition, langage, éducation (356) .


  • Résumé

    La concurrence est en voie d’extinction dans l’industrie de la Presse Quotidienne Régionale en France et des grands journaux « metropolitan » des Etats-Unis. La concurrence est un débat économique et sociétal récurrent dès qu’il s’agit de médias. La pluralité des voix est considérée à tort ou à raison comme un des piliers de la démocratie représentative. Elle est protégée par des lois en France et aux Etats-Unis visant à réguler la concentration. Force est de constater que ces textes restent sans efficacité sur le terrain. Les économistes sont partagés quant à l’effet de la concentration sur les affaires/. Certains soulignent une baisse du lectorat//audience dans les départements en situation de monopole. La corrélation dominante cause/effet n’a jamais été prouvée, dans la mesure où le déclin de la presse a d’autres raisons. Les partisans de la concentration avancent les avantages financiers de cette situation, principalement des économies d’échelle et la possibilité de fixer les prix hors de la réalité d’un marché concurrentiel. Mais cette époque est révolue. Notre sujet est pourtant pionnier au sens où la concurrence redevient la règle sur le marché de le publicité numérique et également des «informations ». Des starts-up se multiplient aux Etats-Unis défiant les groupes historiques dans une compétition certes encore très asymétrique, La France semble toujours en retard quant à cette émergence d’entrepreneurs régionaux. A travers des études de cas, nous tenterons de prouver que la concurrence marketing et éditoriale a encore un effet dopant sur les ventes « papier » (compétition Ouest-France et Télégramme ou sur Chicago à moindre échelle)

  • Titre traduit

    LOCAL AND REGIONAL INFORMATION IN THE AGE OF ELECTRONIC MEDIA: A COMPARATIVE STUDY (United States - France)


  • Résumé

    Due to concentration, in the United States and France, competition is about to be eradicated in the local and metropolitan newspaper industry. Some scholars regret the lack of pluralism which is historically the function of the press in a representative democracy. Pluralism is highly regulated by the states, but laws could not prevent concentration. Economists are divided about the impact of concentration regarding business. Some point out that circulation has dropped in newly monopolistic areas. But they do not provide the undoubtedly proof of a correlation between those two facts. Economies of scale and financial benefits (price-fixing) of a monopolistic position may justify concentration on an economic level. Some companies have enjoyed double-digit profit while in a monopolistic position. But this time is over. The emergence of the Internet has generated a highly competitive market regarding advertising and news business. Our topic is thus not lamenting the good old days of competition, but it is pioneering. In the United States, many start-ups, mostly non-profit, challenge the legacy regional and metropolitan newsgroups the same way that already big groups do nationwide, such as Buzzfeed or Quartz or Vox. Entrepreneurs, in a Schumpeterian meaning, strive to replace stagecoach owners and build the railways of the future. The trend is much less clear in the French case. Our research wants to assert that marketing and full editorial competition still boosts circulation and business (Brittany in France) and is an unavoidable rendezvous for the legacy groups in the digital news era because they are forced to abandon the corporate culture of the past.