Variation des productions lithiques et symboliques des faciès magdaléniens à Navettes et à Lussac-Angles : les sites de La Garenne (Saint-Marcel, Indre) et de La Marche (Lussac-les-Châteaux, Vienne).

par Eugénie Gauvrit Roux

Projet de thèse en Préhistoire et protohistoire

Sous la direction de Sylvie Beyries.

Thèses en préparation à Côte d'Azur en cotutelle avec Cepam - UMR 7264 , dans le cadre de École doctorale Lettres, sciences humaines et sociales (Nice ; ...-2016) , en partenariat avec Université de Nice (établissement de préparation) depuis le 23-01-2014 .


  • Résumé

    A la toute fin du Paléolithique, les productions d’ordre symbolique (art pariétal, art mobilier, parure) permettent, avec les industries lithiques et osseuses, de définir des ensembles chrono-géographiques précis, en particulier au Magdalénien moyen (15 000-13 200 BP). Nous nous proposons de confronter les modes de fonctionnement des outils lithiques et leur(s) fonction(s), c’est-à-dire leur(s) finalité(s) technique(s), de deux groupes culturels du Magdalénien moyen : le Magdalénien dit "à Navettes" et le Magdalénien dit "à Lussac-Angles". L’étude des gestes techniques permettra d’établir le lien entre les outils lithiques, similaires aux deux faciès, et leurs productions osseuses et symboliques, bien différenciées. Notre étude sera basée sur l’étude du matériel archéologique issu de deux sites proches géographiquement et chronologiquement : La Garenne (St-Marcel, Indre) et La Marche (Lussac-les-Châteaux, Vienne). La production d’outils lithiques et les aires d’approvisionnement en silex et en coquillages sont communes aux deux sites archéologiques, mais leurs productions symboliques et osseuses sont fortement différenciées par leur nature, leur style, leur support. Afin de mener à bien cette recherche, nous intégrerons les caractéristiques morphologiques, technologiques et surtout fonctionnelles des outils lithiques issus de ces sites. Au cours de l’analyse fonctionnelle, c’est-à-dire l’étude des traces d’utilisation présentes sur les outils de pierre, nous utiliserons des méthodes d’observation macro- et microscopiques. Elles s’adapteront aux problèmes spécifiques qui se poseront et nous utiliserons, de manière complémentaire, la loupe binoculaire, le microscope optique à réflexion lumineuse et ponctuellement, si nécessaire, le microscope optique à balayage. La confrontation des données récoltées permettra une meilleure appréhension du contexte de production de l'art paléolithique et des variations techno-culturelles et socio-culturelles entre deux faciès du Magdalénien moyen.


  • Résumé

    At the very end of the Palaeolithic, symbolic productions (portable art, cave art, ornaments) allow, with the lithic and bone industries, to define precise chrono-geographical groups, particularly for the Middle Magdalenian (15 000-13 200 BP). For my research, I propose to compare tool function(s) of two Magdalenian groups : Magdalenian of Lussac-Angles and Magdalenian à Navettes. The study of technical gestures and savoir-faire will allow me to establish the link between lithic tools, similar in both groups, and bone and symbolic artifacts, which are different between these cultures. This study will be based on the archaeological material from two sites that are close geographically and chronologically : La Garenne (Saint-Marcel, Indre) and La Marche (Lussac-les-Châteaux, Vienne). Lithic tool production and acquisition territories for shells and flint are similar at the two sites. However, their symbolic and bone productions are strongly differentiated by their nature, style and raw material. In order to carry out this research, I will integrate morphological, technological, and above all functional analysis of the lithic tool artifacts from these sites. During the functional analysis (use-wear analysis), I will use macro- and microscopic observation methods. These methods will be adapted to the specific problems that will occur, and I will use, in complement to one another, naked-eye observation, binocular, reflected light optic microscopy, and, if necessary, scanning electron microscopy. The comparison of the results between the sites will allow a better comprehension of the techno-cultural and socio-cultural variations between two facies of the Middle Magdalenian.