Prêtes à marcher vers l'avenir", trois générations de femmes, cadres de la Fédération Française des Eclaireuses, 1920 - 1970

par Heloise Duche

Projet de thèse en Sciences de l'education

Sous la direction de Mathias Gardet.

Thèses en préparation à Paris 8 , dans le cadre de ED Pratiques et théories du sens , en partenariat avec Centre interdisciplinaire de recherche culture, éducation, formation, travail (laboratoire) depuis le 23-09-2013 .


  • Résumé

    La Fédération Française des Éclaireuse est un mouvement de scoutisme féminin fondé en 1921 et dissout en 1964 avec l’arrivée de la mixité. Le scoutisme a été à la marge des mouvements d’éducation populaire qui ont marqué la vie civique et associative du 20è siècle. Les mouvements ont pratiqué la ségrégation de genre. Pour les femmes, cela a été un facteur de reproduction des rôles sociaux traditionnels mais aussi une opportunité de prendre des responsabilités. Nous émettons l’hypothèse que la formation des cadres et leurs missions dans l'association ont eu des effets sur leurs vies d’adultes : les parcours professionnels, les comportements privés, les engagements civiques. Il s’agira d’un travail en deux parties. Nous étudierons le lien entre un engagement et une formation dans les mouvements de jeunesse non-mixtes et la vie d’adulte. Quelles caractéristiques des formations ? Quels effets ont elles sur la production des rôles sociaux d’un point de vue individuel ? Quels effets sur les vies privées ? Nous verrons ensuite les effets collectifs et sociaux de la formation. Comment émergent des réseaux de femmes ? Quels effets ont-ils sur la vie associative, les pratiques éducatives et la formation professionnelle, notamment dans les métiers du soin et du social ?. Ce travail s’inscrit dans une approche biographique et générationnelle. Nous établirons une biographie collective pour écrire une histoire sociologique des cadres.


  • Pas de résumé disponible.