Les identités professionnelles des infirmières puéricultrices.

par Veronique Contrino

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jacques Ginestie.

Thèses en préparation à Aix-Marseille , dans le cadre de Cognition, langage, éducation (356) .


  • Résumé

    Les infirmières puéricultrices exerçant en France sont souvent remplacées en fonction des postes liés à leur activité par des auxiliaires de puériculture, des infirmières, des sages-femmes, des médecins, des éducateurs de jeunes enfants. L'infirmière puéricultrice est-elle une infirmière ou a-t-elle des compétences autres ? Quelle est la reconnaissance de leur spécificité, de leurs compétences ? Quel est donc leurs rôles propres, en ont-elle un ? Perdue dans ce dédale de pluri-complexité la puéricultrice cherche son identité, qui est-elle ? D'où la problématique que nous avons choisie de traiter : quel est le lien entre le savoir-faire et le savoir-être et par voie de conséquence, quelle dimension identitaire promeuvent les manifestations discursives des puéricultrices et quel fondement ce lien entre identité et professionnalisation nous permet d'apporter à ces pratiques soignantes spécifiques pourtant assujetties à leur histoire ? Nous avons tenté d'expliciter ce lien à la lumière de la phénoménologie en nous appuyant sur l'entretien d'explicitation pour proposer une l'analyse des discours professionnels des puéricultrices énonçant leur vécu sur leur champ de compétence et leur rôle propre. Une approche pluri-référentielle, qui cherchera les contours possibles de ce rôle spécifique et révèlera la difficulté d'être parmi des pairs qui n'en sont pas, autrement dit qui tentera de verbaliser l'identité professionnelle appréhendée par la professionnelle elle-même.

  • Titre traduit

    The professional identities of the nurses nursery


  • Résumé

    We can surprise us to see nursery nurses working in France in private hospitals or public with the same functions as caregivers do not necessarily having state nursery diploma They are often replaced in according to job related to their business, by childcare assistants, nurses, midwives, doctors, educators of young children. This sharing of the task involves a definition of the specific role of the nursery nurse and the exercise of a teamwork with professionals who are not experts in nursing specializing in childcare or who nevertheless they did not have the same training. However, the nurse who chose to specialize is often formed not by nursery nurses but by other nurses who have as she have the same paramedical training in nursing. Hence the problematic that we have chosen to treat : what is the link between expertise and know-being and consequently, what are the dimensions of identity that promote discursive manifestations of nursery nurses and what basis the link between identity and professionalization allows us to provide these specific care practices yet subject to their history. We have tried to explain this link in light of phenomenology with help the explicitation interview in order to provide analysis of speech of nursery nurses outlining their experiences in their field of expertise and their role own. A multi-referential approach, which seeks the possible contours of this specific role and will reveal the difficulty of being among peers who they are not, in other words that attempt to verbalize the professional identity apprehended by the professional herself.