Les musiques expérimentales à l'épreuve de l'innovation. L'exemple du GRIM à Marseille

par Nicolas Debade

Thèse de doctorat en Arts plastiques et sciences de l'art

Sous la direction de Sylvia Girel.

Thèses en préparation à Aix-Marseille , dans le cadre de Langues, lettres et arts (354) .


  • Résumé

    Depuis les premières expériences de John Cage et de Pierre Schaeffer jusqu’aux hybridations bruitistes de la noise, les musiques expérimentales ont suivi une reconfiguration de leurs pratiques au contact d’une évolution technologique constante. Cette thèse propose de présenter ces musiques dans leur constitution en tant que scène artistique à l’ère du régime numérique à travers une démarche historique, esthétique et sociologique. Cette recherche sera mise en perspective par une monographie du GRIM (Groupe de Recherche et d’Improvisation Musicales), un lieu marseillais dédié aux musiques expérimentales et improvisées. Par l’étude de cette scène territoriale emblématique de la multitude des pratiques chez les artistes et les publics, nous présenterons les différentes interactions qui alimentent ce contexte créatif émergent. C’est en cela qu’il convient également d’étudier à la fois l’incertitude des carrières chez les musiciens professionnels et l’expertise des amateurs de ces musiques. De plus, cette scène artistique se retrouve dans une économie en mutation face aux innovations technologiques d’un côté et aux enjeux institutionnels de l’autre. Dans ce contexte pluriel, nous proposons de définir les codes et conventions régissant les musiques expérimentales pour caractériser cette scène spécifique au sein des mondes de l’art.

  • Titre traduit

    Experimental Music through Innovation. The Example of the GRIM in Marseilles.


  • Résumé

    Since the first experiments by John Cage and Pierre Schaeffer up to the loud hybridations of noise music, experimental music has followed a reconfiguration of its practices in contact with a constant technological evolution. This thesis aims to present experimental music as a singular and radical scene in the digital era through a historic, aesthetic and sociological procedure. This research is seen through the context of the GRIM, a venue located in Marseilles dedicated to experimental and impovised music. Through the study of this local scene, emblematic of practices by artists and audiences, we will present the different interactions that feed this emancipatory and emergent creative context. This will lead us to assess incertitudes in professional musicians’ careers and the expertise of amateurs of this music scene. Furthermore, faced with technological innovations on one hand and institutional issues on the other, this artistic scene finds itself in a changing economy. In this pluralistic context, we shall define the codes and conventions that rule experimental music to model the characteristics of this specific scene inside the art worlds.