Minéralogie de la surface de Mars par l'analyse des données élémentaires de ChemCam sur Curiosity couplée à des simulations en laboratoire.

par Marion Nachon

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre et de l'Univers, espace

Sous la direction de Nicolas Mangold.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de Sciences pour l'Ingénieur, Géosciences, Architecture (Nantes) depuis le 22-10-2012 .


  • Résumé

    Dans le cadre de la mission Mars Science Laboratory (MSL) de la NASA, le rover Curiosity a atterrit sur Mars le 6 août 2012, avec pour objectifs la recherche de matière organique éventuelle et la compréhension de l'environnement primitif. A bord, l'instrument ChemCam est équipé d'un laser à ablation (LIBS) qui a pour but de mesurer la composition chimique des roches à distance et d'en étudier de près la morphologie avec une caméra associée. L'objectif de la thèse sera de corréler la composition élémentaire établie par la laser avec les faciès des roches observées en surface et le contexte géologique du site, en particulier pour établir l'origine des processus géologiques et les intégrer à l'évolution globale de la planète. Le travail de thèse comportera deux parties : - analyses des données ChemCam : suivi de l'avancée de la mission, participation aux opérations et aux traitements de données ; - analyses expérimentales : une ligne laser simulant l'instrument ChemCam sous enceinte à basse pression est montée à SUBATECH Nantes afin de tester les différences de composition entre roches par cette méthodes. Il s'agit à la fois de compléter la bibliothèque spectrale de roches pour l'analyse de données, et de détailler des variations minéralogiques propres aux capacités de ChemCam, en particulier sur les éléments mineurs comme le Barium et le Lithium, pouvant tracer des processus aqueux en surface.


  • Pas de résumé disponible.